Paris Match Belgique

La riposte parfaite (et poétique) de JR, critiqué sur son oeuvre « trop éphémère »

JR pyramide du louvre

Foulé par les passants, le collage en trompe-l’œil imaginé par le célèbre street artist français s'est rapidement dégradé. | © Twitter : @JRart

Art et Scène

Réalisé pour les trente ans de la Pyramide du Louvre, l’oeuvre du street artist JR s’est révélée bien plus éphémère que prévue.

 

Dévoilée samedi matin, l’oeuvre de JR dédiée au trentième anniversaire de la pyramide du Louvre en a époustouflé plus d’un. Baptisé « Le secret de la grande pyramide », le collage photographique créé par anamorphose n’aura cependant pas tenu très longtemps.

Foulé par les passants, curieux de découvrir de plus près cette prouesse artistique réalisée par plus de 400 bénévoles, le collage en trompe-l’œil imaginé par le célèbre street artist français s’est rapidement dégradé. Une petite déception pour les visiteurs spécialement venus pour l’occasion. Certains qualifiant notamment cette immense illusion d’optique de « massacre écologique ».

Entre présence et absence

Dimanche après-midi, l’artiste de 36 ans a réagi en déclarant que « les images, comme la vie, sont éphémères ». « Une fois collée, l’oeuvre d’art a une vie à part. Le soleil a asséché la colle légère et, avec chaque pas, les gens ont déchiré des morceaux du papier fragile. Ce processus n’est que participation de volontaires, de visiteurs et chasseurs de souvenirs », a-t-il écrit sur Twitter. Et d’ajouter dans un second post : « Le projet est aussi à propos de la présence et de l’absence, à propos de la réalité et des souvenirs, à propos de l’impermanence ». Une réponse tout en poésie qui saura faire taire les haineux.

CIM Internet