Paris Match Belgique

L’affiche de la dernière pièce avec Gad Elmaleh qui énerve la toile

invitation

Cherchez l'erreur. | © Capture d'écran Twitter/@laurebretton

Art et Scène

Les noms des deux comédiens apparaissent en grand au-dessus de l’affiche. Le nom de la comédienne, en petit en dessous. Les internautes crient au sexisme ordinaire.

Décidément, on dirait que tout ce que touche Gad Elmaleh se transforme en critiques ces derniers temps. Après les accusations de plagiat dont il a fait l’objet par le compte anonyme Copycomic, les critiques peu glorieuses au sujet de sa série Huge en France, c’est cette fois pour une affiche de théâtre sur laquelle il apparaît que la toile s’emballe. Mais cette fois, ce n’est pas à cause de quelque chose qu’il a fait. C’est que l’affiche de la pièce de théâtre de Philippe Lellouche, L’Invitation, ne met pas franchement tous les comédiens sur le même pied d’égalité. Et pour cause. Seuls les noms des deux comédiens (Gad Elmaleh et Philippe Lellouche) apparaissent en grand au-dessus de l’affiche tandis que le nom de la comédienne, Lucie Jeanne (on vous aide, il n’est pas facile à trouver) apparaît en petit en bas de l’affiche. Dans les pubs qui décorent les murs du métro, elle semble même avoir simplement été oubliée. De quoi déclencher l’ire des internautes qui crient au sexisme ordinaire.

Lire aussi > Du papier toilette pour combattre le sexisme (by Angèle)

Cet « oubli » a été débusqué par la journaliste pour Libération, Laure Bretton, sur Twitter.

La photo est cadrée de manière à ne pouvoir lire que le haut de l’affiche, mais elle n’en est pas moins édifiante : pourquoi le nom de la comédienne n’est-il pas écrit de manière à lui donner autant d’importance que celui des deux comédiens ? D’autant plus que ce n’est pas comme si on avait affaire à une superproduction qui employait des dizaines de comédiens connus à l’international et qu’il n’était pas possible de mettre les noms de tout le monde sur une seule affiche. Ils sont trois sur la scène. En tout, il y a trois comédiens dans la distribution. Trois. On ne peut s’empêcher de penser qu’il devait y avoir une solution pour caler un nom en plus au-dessus de sa tête. « C’est la règle du jeu », répond le metteur en scène Philippe Lellouche à nos confrères du Huffington Post. Question de célébrité. Pourtant, Lucie Jeanne s’est déjà fait connaître dans un paquet de séries et dans plusieurs films, courts métrages et pièces de théâtre.

Mais on ne peut évidemment pas se baser uniquement sur cette seule photo d’un bout d’affiche placardée dans le métro. L’affiche originale (et entière) a davantage à offrir à Lucie Jeanne. Mais n’empêche : son nom y apparaît en petit, au niveau de ses pieds. Juste après le nom de l’auteur (Hadrien Raccah) et juste avant le nom (qui y figure pour la deuxième fois) de Philippe Lellouche en tant que metteur en scène.

l'invitation
L’affiche de la pièce. @Gilbert Coullier production

Lire aussi > Sexisme ordinaire : Cette photo dite « mignonne » fait vriller Twitter

En attendant, les internautes s’en sont donné à cœur joie, à grands coups de photoshop et de dénonciation d’une certaine forme de sexisme.

CIM Internet