Paris Match Belgique

Le dessinateur argentin Guillermo Mordillo est dédédé à l’âge de 86 ans

Mordillo posant devant l'une de ses oeuvres. | © DR

Art et Scène

Son oeuvre était immédiatement reconnaissable : des petits personnages blancs arrondis évoluant dans un environnement haut en couleurs. Une véritable marque de fabrique pour ce dessinateur très populaire dans le monde.

 

Guillermo Mordillo est décédé à Palma Nova en Espagne samedi 29 juin  à l’âge de 86 ans, a annoncé sa famille. Né à Buenos Aires, il avait connu un succès international avec ses dessins reconnaissables au premier coup d’œil.

Ses dessins mêlaient un côté absurde, de la poésie avec un rien d’humour corrosif aussi. De la moquerie en douceur et en délicatesse en somme. Il a souvent utilisé le sport comme thème, beaucoup le football, pour dessiner des situations abracadabrantes. Tout comme il s’est très régulièrement penché sur les villes et les grands espaces urbains pour dénoncer une forme de solitude de l’homme des villes.

Dans les années 70 et 80, il n’était pas rare de voir ses dessins en poster dans les habitations. Une manière de décorer avec humour et beaucoup de couleurs chaudes les murs des maisons. Tout comme nombreux sont les enfants de l’époque à se souvenir d’avoir recomposé un dessin de Mordillo sous forme de puzzle.

Lire aussi>Caricature jugée antisémite : Le New York Times arrête ses dessins politiques face aux polémiques

 

CIM Internet