Paris Match Belgique

Le Picture ! Festival nous fait redécouvrir le Mont des Arts

illustration

Les visiteurs sont invités à participer en faisant eux-mêmes leur "selfie". | © ParisMatch.be / Elodie Métral

Art et Scène

Grâce à l’illustration, le Picture ! Festival nous aide à pousser les portes de lieux culturels bruxellois.

 

Muni d’une carte – forcément dessinée – du quartier du Mont des Arts et d’un livret explicatif, nous nous lançons dans une découverte inédite du centre de Bruxelles. Le Picture ! Festival nous ouvre les portes des lieux devant lesquels nous passons tous les jours sans jamais oser y rentrer. « L’idée était de rendre tous ces lieux culturels de la capitale plus accessibles », confie Marie Noble, la directrice du festival. « Tous ces endroits sont dans des arts assez classiques, et on voulait les rendre moins ‘intellos’ et plus spontanés, plus familiaux. » La mission semble réussie aux vues du nombre de familles que l’on croise tout au long de notre parcours. Une quarantaine de lieux culturels participent à ce festival de l’illustration, principalement dans le quartier du Mont des Arts, mais pas seulement.

Afin de redynamiser le quartier et de créer une « énergie commune », Carole Saturno, la directrice artistique du festival, s’est inspirée de Laterna magica à Marseille. « 80 % de la programmation était composée d’artistes belges. On s’est rendu compte qu’il fallait nous aussi mettre en avant l’illustration en Belgique, et pas seulement la BD », explique Marie Noble. « On a voulu créer un mariage entre le Mont des Arts et l’illustration, et cette idée a fait l’unanimité totale. » Le Picture ! Festival lance ainsi cette année sa première édition à l’initiative de l’ASBL Mont des Arts, souhaitant fédérer les énergies à travers un projet commun transversal.

Lire aussi > Ces dessins illustrent parfaitement le racisme ordinaire en inversant les rôles

Afin de créer une véritable symbiose, les artistes se sont totalement approprié les lieux. « C’était véritablement un terrain de jeu pour eux. Ils se sont inspirés des lieux pour les réinterpréter », détaille la directrice du festival. Nous le constatons dès le début de notre parcours, à l’église Saint Jacques-sur-Coudenberg, place Royale. Trois illustratrices belges s’emparent du lieu et l’interprètent à leur manière, avec notamment des blasons peints à la main. On retrouve également des chasubles qui ne sont pas sans rappeler ceux présents dans l’église.

illustration
Photo prise à l’intérieur de l’église Saint Jacques-sur-Coudenberg. © ParisMatch.be / Elodie Métral

L’illustration ne se résume pas seulement à une exposition

Nous continuons notre déambulation non loin de là, au Musée BELvue, situé dans le prolongement du Palais royal. Pour le 450e anniversaire de Bruegel, plus de 1 800 élèves (issus de 30 écoles bruxelloises) ont participé au projet en s’inspirant de tableaux du peintre. Alors que l’on se promène dans la galerie, la conservatrice du musée explique avoir imposé un thème et une technique correspondant à l’artiste, et les élèves étaient libres de créer à partir de ces contraintes. Entre dessins, peintures et ombres chinoises, l’exposition se veut éclectique. « C’est une manière de montrer que l’illustration ne se résume pas à des livres jeunesses, les artistes ne font pas que ça, et on voulait le montrer », commente Marie Noble. Il y en a ainsi pour tous les goûts, que ce soit des expositions, des concerts dessinés, des fresques ou des masterclasses.

illustration
32 écoles primaires ont participé au projet. © ParisMatch.be / Elodie Métral

Nous poursuivons notre promenade au musée Magritte avec le Bal des pendus, de Gerda Dendooven et Kitty Crowther, avant de descendre les marches du Mont des Arts pour nous rendre au sous-sol de SQUARE. On y découvre deux incroyables fresques peintes à l’occasion de l’exposition de 1958 par Paul Delvaux et René Magritte. Inaccessibles au public la plupart du temps, ces deux fresques sont absolument à voir pour l’occasion ! Et pas besoin de débourser le moindre euro pour admirer ces chefs-d’œuvre : la grosse majorité du festival est totalement gratuite (90 % de la programmation), un parti pris pour le festival. « Plein de gens ont ‘peur’ de ces lieux. On a voulu que ce festival soit gratuit pour que les gens puissent découvrir ces différents endroits grâce à l’illustration ».

paul delvaux
Fresque de Paul Delvaux. © ParisMatch.be / Elodie Métral
Magritte
Fresque de René Magritte. © ParisMatch.be / Elodie Métral

Nous reprenons notre déambulation dans la galerie Bortier avec l’exposition « Croque-la-mort », avant de continuer au Belgian National Orchestra qui partage le travail de Claude Renard et François Schuiten. Nous finissons notre promenade à la galerie Ravenstein où un rouleau de papier de plus de 1,5 km n’attend que nos « selfies dessinés ». Cette fresque participative permet de souligner le caractère accessible de l’illustration.

illustration
Les visiteurs sont invités à faire leur propre « selfie ». © ParisMatch.be / Elodie Métral

Picture ! Festival, du 31 octobre 2019 au 10 novembre 2019.
Pour consulter les horaires des différents lieux, rendez-vous ici.

CIM Internet