Paris Match Belgique

Carte blanche : La culture et l’art ne sont pas une évidence pour notre société

Le Centre de la Bande Dessinee a Bruxelles accueillait début 2020 l'exposition "60 ans de Boule et Bill". | © ©Nicolas Landemard / Le Pictorium/MAXPPP .

Art et Scène

Une contribution externe de  CultureTogether. 

 

Le secteur culturel et la crise sanitaire ne font pas bon ménage. Par quelques slogans révélateurs tels ‘no culture no future’, il est évident que les financements publics et le statut de l’artiste restent beaucoup trop précaires dans un secteur très peu valorisé. Ne nous voilons pas la face, économiquement la culture est en péril. C’est tout un secteur qui est en danger. Malgré tout, les artistes essaient de poursuivre leurs créations mais les institutions culturelles ne peuvent plus rien diffuser ni présenter. Peu d’entre nous se rendent compte que du régisseur au commissaire d’une exposition en passant par le responsable communication – tous sont encore à ce jour à l’arrêt. Comme punis !

C’est le silence, le calme plat, le no man’s land

Depuis peu, une fenêtre laisse passer un soupçon d’air frais pour ce secteur si créatif, bouillonnant et stimulant avec l’ouverture timide de quelques musées. Pas suffisant pour reprendre son souffle car malheureusement, il y aura de la casse. Qui peut encore en douter ?

La situation inédite que nous traversons propose deux réactions : on se plaint ou on se réinvente. Fonçons à tête baissée sur la deuxième option et commençons déjà par mettre tout en œuvre pour ne plus confondre culture et « public perché » ou encore culture et « élite ». Non, aujourd’hui plus que jamais nous avons tous besoin de la culture pour enrichir et divertir nos esprits même les plus hermétiques ou les plus tordus.

Au-delà de certains préjugés faciles, rendons-nous compte que la culture a besoin de nous, de nous tous. Si fragile et si généreuse soit-elle, la culture n’a plus d’autre choix que de nous attendre depuis plus de deux mois, en silence. En découvrant ses richesses, nous apporterons du rêve, de la joie et de la magie dans notre société trop contrôlée par certains élus qui ont cru bon d’oublier ce qui nous fait vibrer depuis notre plus tendre enfance : les émotions ancrées en nous, les ressentis les plus profonds, les découvertes fascinantes.

Alors, changeons tout !

En commençant par enfin instaurer des cours d’arts et de culture dans les programmes scolaires et ce depuis les écoles maternelles jusqu’en secondaire. C’est à la base que l’essentiel manque. Combien d’adultes découvrent bien trop tardivement l’éblouissement de la culture comme une révélation.

Giflons les préjugés ancestraux, les craintes de ne pas comprendre, bannissons le mot noble attribué à tant d’arts et ouvrons notre cœur à cette culture qui est vraie et pure. Qu’on la trouve belle ou pas, cela n’a pas d’importance. Juste l’échange et le regard sur certaines œuvres suffiront à déclencher cette nouvelle étape vers l’accès à la culture pour tous, ensemble. #Culturetogether y travaille depuis plus de 2 mois et les résultats sont là avec un public au rendez-vous, plus nombreux chaque jour.

Grâce à ce nouveau point de vue qui nous est offert, le monde de la culture ne sera plus un luxe, un choix tardif ou une découverte hasardeuse mais bien une évidence dans notre vie si contraignante. La légèreté ou la complexité des arts de la culture en général viennent titiller avec subtilité la personnalité unique de chacun. Alors pourquoi se priver ?

La cloche a sonné Mesdames et Messieurs les professeurs, il est temps de renouveler le contenu de votre cartable pour vous inciter à compléter votre rôle pédagogique en faisant découvrir et partager le travail des artistes passionnés à vos élèves, c’est un réel cadeau que vous pouvez leur offrir. Il est grand temps d’oublier les idées préconçues : « la culture et l’art ne sont pas une évidence pour notre société ». Non, la révolution est en marche et les plus jeunes ont le droit de s’enrichir autre part que dans les milieux élitistes. La culture ne se préoccupe pas de discriminations raciales ou sociales. Elle propose son énergie à la portée de tous, aujourd’hui plus que jamais.

Alors, politiciens qui nous gouvernent, prenons le pari pour un lendemain culturel plus élargi, plus riche chaque jour, enfin enseigné et accessible à tous. Vous avez les cartes en mains, nous sommes prêts plus que jamais à relever le défi tous ensemble.

#Culturetogether.

CIM Internet