Paris Match Belgique

Guide culturel de Bruxelles : les arts en dose maximale en 2021

Le guide culturel est là pour remonter le moral des troupes : 200 pages de propositions culturelles tous azimuts. | © DR

Art et Scène

Le nouveau guide, disponible depuis fin novembre, rassemble tout ce que Bruxelles proposera en festivals, expositions, grands évenements sur l’année à venir. Nouveauté : un panel de professionnels du secteur a concoté 100 coups de coeur à ne pas manquer mois après mois.

 

Par Laurent Depré

C’est peu écrire que le secteur de la culture à déguster en 2020. Quelle terrible année pour le monde artistique mis en pause forcée durant de longues semaines. Saluons ici ceux et celles qui se sont battus sans relâche malgré la situation précaire pour poursuivre leur mission et offrir tout de même une vie culturelle riche et bouillonante à la population.

« Idéalement, il faudrait oublier au plus vite 2020… Année chaotique et surtout catastrophique pour les artistes et pour quasi toutes le personnes travaillant dans le secteur culturel. Reports, annulations, fermetures, réouvertures, protocoles et normes sanitaires… Nous sommes malheureusement aux antipodes de ce qu’on attend de la culture à savoir la rencontre avec le public, le partage d’émotions » résume en quelques mots Guy de Bellefroid directeur de la Fondation pour les Arts.

Le guide culturel est donc là pour remonter le moral des troupes : 200 pages de propositions culturelles tous azimuts. Comment le guide se présente-il concrètement ? Chaque mois est découpé en dix coups de coeur présentés par des pros de la culture comme Michael Bello, Charline Cauchie, Bernard Roisin ou encore Estelle Spoto. En plus, le lecteur peut compter sur un agenda pratique rassemblant d’autres nombreux évenements à ne pas rater.

La grande question du moment est quelles sont les certitudes actuelles du secteur pour 2021 ? « Il n’y a hélas aucune certitude… » résume tristement Guy de Bellefroid. « Nous nous attendons à une reprise douce à partir du printemps et un retour à la normale en septembre prochain. La plupart des lieux culturels, comme les théâtres, ont tous leur programme ainsi qu’un plan B. Les lieux pourraient ainsi proposer un spectacle avec une jauge plus petite permettant la distanciation sociale ou encore offrir une captation en streaming. Et si je prends l’exemple du Bright : festival of lights, il a tout simplement été reporté au mois de novembre 2021 au lieu de février… »

Il faut bien le constater, l’année culturelle va donc démarrer 2021 comme elle a terminé 2020. Le secteur veut croire en une soif de consommer de la culture dès que ce sera possible dans les meilleures conditions. Les gens ont besoin de sorties, d’assister à des représentations, de se changer les idées… Cela laisse-t-il entrevoir une bonne année 2021 ? « Tant l’offre que la demande sont énormes. Il suffit de voir le nombre d’expos, festivals, événements dans le guide. Aucun lieu culturel n’a baissé les bras, avec beaucoup de créativité, tous se sont décarcassés pour proposer des rendez-vous excitants en 2021 » conclut encore Guy de Bellefroid.

 

©DR

 

CIM Internet