Paris Match Belgique

« Un voleur de comédie » : Rémi Gaillard est accusé de plagiat

Vidéo Scène

Publié sur YouTube ce lundi, un montage de CopyComic montre les similitudes flagrantes entre les sketchs de Rémi Gaillard et ceux de l’humoriste britannique Dom Joly. « Je n’ai jamais réalisé à quel point il m’avait volé« , a-t-il écrit sur Twitter.

Après le monde du stand-up français, la chaîne YouTube CopyComic pointe une nouvelle fois du doigt les scènes de plagiat dans l’humour. Sa nouvelle cible : l’humoriste français Rémi Gaillard devenu célèbre grâce à ses caméras cachées et son mot d’ordre : « c’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui ». L’escargot-humain qui bloque la circulation, le restaurant privé dans un ascenseur, le Père Noël qui appelle une dépanneuse pour son traîneau, le gymnaste dans les transports en commun, c’était lui… qui s’inspirait des vidéos du Britannique Dom Joly dans l’émission « Trigger Happy TV » ? C’est ce que laisse en tout cas supposer le montage de CopyComic.

Lire aussi > Dans une vidéo insoutenable, Rémi Gaillard s’attaque aux cirques avec animaux

Contacté par le Parisien mardi, Rémi Gaillard réfute le terme de plagiat. S’il reconnaît avoir fait « quelques clins d’œil » au travail de Dom Joly, qu’il connaît « depuis 10 ans« , l’humoriste français « plaide la bonne foi ». « J’étais encore en contact avec (Dom Joly) la semaine dernière pour tourner une vidéo ensemble », explique-t-il. « Mais avec cette polémique, je ne sais pas s’il est toujours partant ».

« Il est en train de mentir »

Dom Joly a réagi à ce montage sur Twitter, accusant le Français de « mentir ». « Il a clairement suggéré une collaboration la semaine dernière dans une panique. Je pense qu’il est un voleur de comédie », écrit-il dans un français parfait. D’après CopyComic, Rémi Gaillard savait qu’une « vidéo potentiellement accablante » allait sortir, d’après HuffPost. « Je l’ai contacté plusieurs fois au cours des dix dernières années et je lui ai demandé d’arrêter de voler mon matériel. Pas de réponses », continue le Britannique.

Lire aussi > Interview de Rémi Gaillard : « J’aurais pu fermer ma gueule et laisser la belle histoire aux gens »

Dom Joly s’étonne même de l’ampleur des similitudes et s’interroge sur une action en justice. « Il semble que Rémi Gaillard a fait un tour dans mon catalogue et a piqué de mes blagues. Je pensais qu’il l’avait fait pour deux vidéos mais c’est en fait à l’échelle industrielle ».

Qui copie qui ?

Pour Rémi Gaillard, les humoristes peuvent faire référence aux autres artistes, au même titre que le monde du cinéma ou de la musique. « Certaines vidéos de Dom Joly sont inspirées de Buster Keaton… Moi-même je me fais piller. Dans une de mes vidéos datant de 2001, je transforme un ascenseur en boîte de nuit. Cette idée a été reprise partout, jusqu’au Brésil », explique-t-il au Parisien. Agacé par cette polémique, le Français n’a pas hésité à publier quelques images appuyant ses propos sur Twitter. Un geste qui n’a pas plu à certains internautes, le qualifiant de « ridicule » ou répondant « tu t’enfonces » à la publication. Dom Joly lui-même a pris ce geste comme une marque de « panique ».

CIM Internet