Paris Match Belgique

5 nouvelles séries haletantes à binge-watcher pendant les vacances

Killing Eve

Sandra Oh alias Cristina Yang fait son retour sur les écrans | © BBC

Séries télé

Pour les chanceux, les deux semaines à venir s'annoncent comme une douce parenthèse de vacances bien méritées. Pour les autres, il reste les soirées pour se relaxer, et dans les deux cas, cinq séries à binge-watcher d'urgence au moindre moment de temps libre. Attention : elles sont hautement addictives. 

La claque : Flint Town (Netflix)

D'un esthétisme qui n'a d'égal que son rythme soutenu, Flint Town est une immersion ahurissante dans le quotidien de la police de Flint, une des villes les plus dangereuses des Etats-Unis. Meurtres, coupes budgétaires, trafic de drogues et burn-out, ce docu-série haletant accroche dès les premières minutes du premier épisode et ne lâche pas le spectateur jusqu'à la fin de la saison 1. D'autant que le scénario a beau parfois être invraisemblable, les faits montrés par Flint Town sont tout ce qu'il y'a de plus vrai, ce qui rend la série encore plus addictive.

Le thriller sulfureux : Killing Eve (BBC)

Bonne nouvelle pour les inconditionnels de Grey's Anatomy : l'inoubliable Cristina Yang fait son retour sur les écrans, dans un rôle glaçant qui va rapidement faire oublier son alter ego à ses fans. Adaptée du roman de Luke Jennings, Killing Eve relate le pas-de-deux entre Sandra Oh, qui incarne un agent du MI5 à l'écran, et Jodie Comer dans le rôle d'une tueuse psychopathe, liées toutes les deux par une obsession dangereuse. Frissons garantis.

L'haletante : O mecanismo (Netflix)

Inspirée de faits réels, cette série relate un scandale de haute ampleur qui éclate au Brésil durant une enquête mêlant sociétés immobilières et pétrolières. On y retrouve l'ambiance de Narcos, et on hallucine à la découverte de la plus grande affaire de blanchiment d'argent ayant jamais eu lieu au Brésil. Rythme soutenu, intrigues et personnages bien ficelés : un succès.

 

Lire aussi > Wild Wild Country et le paradoxe de la vie en rose

La leçon d'histoire pop : The Defiant Ones (Netflix)

D'un côté, Dr. Dre, rapper aux succès intemporels devenu depuis lui-même producteur à succès. De l'autre, Jimmy Iovine, monument de l'industrie du disque qui a notamment produit The Patti Smith Group, Stevie Nicks et U2. Ensemble, ils ont fondé en 2008 Beats Electronics, revendu depuis à Apple, et ils se partagent aujourd'hui l'écran dans The Défiant Ones, une mini-série qui raconte leur ascension et leur partenariat surprenant.

 

Le casse-tête SF : The Crossing (ABC)

Les aficionados des scénarios alambiqués de Lost trouveront leur bonheur avec The Crossing, la nouvelle série de la chaîne ABC qui relate l'arrivée d'un groupe de réfugiés de guerre dans un petit village américain. Jusque là, rien de très compliqué, sauf que les réfugiés en question affirment fuir une guerre qui n'aura pas lieu avant 180 ans. Un must-ses pour les complotistes en tous genres et les amateurs de science-fiction bien ficelée.

 

CIM Internet