Paris Match Belgique

Gandalf, la raison pour laquelle tout le monde meurt dans Game of Thrones

gandalf

Gandalf, l'un des personnages principaux du Hobbit et du Seigneur des Anneaux. | © New Line Cinema

Séries télé

Dans une interview accordée à PBS, l’auteur de Game of Thrones explique pourquoi il a tué tant de personnages principaux dans ses romans. Et Gandalf y est pour quelque chose.

Dans Game of Thrones, tout le monde le sait, votre personnage préféré n’est pas à l’abri d’une mort brutale et soudaine. Que ce soit dans les livres ou dans la série, aucune famille n’est épargnée à Westeros et les fans craignent le pire à chaque nouvelle saison, toujours plus sanguinaire. Selon un recensement effectué par « Game Of Canada » en 2017, après la diffusion de la septième saison, ils auraient assisté à pas moins de 174 373 décès. Du côté des personnages principaux de la saga, la liste est longue et risque d’inclure encore d’autres noms durant l’ultime saison prévue au premier semestre 2019.

Lire aussi > Ce que George R.R. Martin regrette à propos de Game of Thrones

« Tolkien a brisé cette règle, et je l’aimerai toujours pour ça »

Dans une interview accordée au réseau de télévision américain PBS, le père, un poil sadique, des Lannister et des Stark révèle ce qui le pousse à tuer si facilement ses personnages principaux. Fasciné par l’univers du Seigneur des Anneaux, George R.R. Martin, encore adolescent, a été profondément marqué par la mort soudaine de Gandalf le Gris à la fin du premier tome de la saga écrite par J. R.R. Tolkien. « Je ne peux pas expliquer l’impact que ça a eu sur moi quand j’avais 13 ans », confie l’auteur et scénariste de Game of Thrones de 69 ans. « Vous ne pouvez pas tuer Gandalf« . Et pourtant… « Tolkien a brisé cette règle, et je l’aimerai toujours pour ça. Parce qu’au moment où tu tues Gandalf, le suspense qui suit est mille fois plus fort. Maintenant, n’importe qui peut mourir. Ça a évidemment eu un effet sur ma propre volonté de tuer mes personnages en un claquement de doigts ».

L’influence du Seigneur des Anneaux sur l’oeuvre de George R.R. Martin pourrait ne pas s’arrêter à cette fâcheuse tendance de tuer des personnages sans aucun scrupule. Dans le deuxième volet du roman de Tolkien, Gandalf ressuscite et revient sur Terre en tant que Gandalf le Blanc… comme Jon Snow dans la saison 6.

 

CIM Internet