Paris Match Belgique

« Bodyguard » : La série phénomène de la BBC va débarquer sur Netflix

bodyguard netflix bbc

Robb Stark a rasé sa barbe et enfilé son plus beau costume pour exploser les audiences. | © BBC.

Séries télé

11 millions de britanniques étaient devant leur télévision hier soir pour savourer l’épisode final.

Le 24 octobre prochain, Netflix diffusera l’intégralité de la saison 1 de cette série portée par Richard Madden (le regretté Robb Stark dans Game of Thrones) et Keeley Hawes (Line of Duty). Bodyguard, thriller politique bien huilé qui repose en grande partie sur le charisme de son duo, est tout simplement LE phénomène de cette rentrée médiatique outre-Manche.

Lire aussi > 3 bonnes raisons de passer votre week-end à regarder « Maniac », la nouvelle pépite de Netflix 

Du jamais vu depuis 12 ans. Lancée le 26 août dernier, la série anglaise bat records d’audience sur records d’audience sur la BBC. Le premier épisode a été vu par 10,4 millions de téléspectateurs du royaume de Sa Majesté, avec une part d’audience de 40,9%. Et sur sept jours, ce sont 3,6 millions de curieux qui ont rattrapé Bodyguard en replay. Il s’agit tout simplement du record absolu depuis que les audiences en replay sont enregistrées (en 2002). Hier soir lors de l’épisode final, ils étaient 11 millions de britanniques à suivre les tribulations de l’agent David Budd et de sa protégée, l’ambitieuse ministre de l’Intérieur Julia Montague.

Mais alors, ça parle de quoi exactement cette série qui rafle tout sur son passage ? Le scénario de Bodyguard suit le sergent de police David Budd, un vétéran de guerre usé qui travaille maintenant comme agent de protection des personnalités à Londres. Après avoir brillamment empêché une attaque terroriste dans un train qui le ramenait de vacances avec ses enfants, David se retrouve promu à la protection de la ministre de l’Intérieur britannique Julia Montague, dont la politique ultra-conservatrice représente tout ce qu’il méprise. Pire encore, il la juge responsable de ses propres traumatismes militaires. Sauf que Julia sait aussi se montrer humaine, attachante, amicale, et David, en plein divorce, va immanquablement se rapprocher d’elle.

Lire aussi > Après La Casa de Papel, Netflix dévoile sa nouvelle série espagnole, Elite

Fiévreuse et réaliste

À mi-chemin entre la fiction d’espionnage façon Homeland, où les enjeux politiques sont inexorablement mêlés aux dangers imminents, et le film culte des années 90 Bodyguard, avec qui elle partage plus qu’un titre, un goût de la romance interdite aussi, la série s’inscrit parfaitement dans notre époque paranoïaque et se révèle d’une intensité incroyable. En témoigne sa scène d’ouverture complètement folle, soit une bonne vingtaine de minutes qui nous entraîne au coeur de ce qui semble être une attaque terroriste imminente à bord d’un train. Accrochez-vous, Bodyguard semble être taillée pour combler vos longs dimanches d’automne.

CIM Internet