Paris Match Belgique

The Handmaid’s Tale : De nouvelles images du tournage provoquent un malaise aux États-Unis

handmaid's tale

Un tournage qui tombe à pic. | © Capture d'écran Twitter

Séries télé

Vendredi 15 février, le jour où Donald Trump a déclaré « l’urgence nationale », les servantes écarlates s’alignaient devant le National Mall à Washington. 

Harcèlement sexuel, avortement, droit des femmes… Le parallèle entre les servantes écarlates imaginées par Margaret Atwood et la politique américaine actuelle n’est pas rare. Et la ligne entre la fiction et la réalité est même de plus en plus fine. Vendredi 15 février, le tournage de The Handmaid’s Tale à Washington est plutôt tombé à pic : le même jour où Donald Trump déclare « l’urgence nationale » pour construire son mur à la frontière mexicaine. Cet hasard du calendrier n’a pas manqué de provoquer un certain malaise outre-Atlantique.

Lire aussi > Quand Trump était contre « l’urgence nationale » sous Obama

« Quel timing ! Le jour où Trump déclare l’état d’urgence national, est organisé à Washington le tournage de The Handmaid’s Tale, la fiction sur le régime totalitaire qui renverse le gouvernement américain après que l’armée ait déclaré l’état d’urgence », tweete un journaliste du New York Times, alors qu’un autre internaute fait remarquer l’ironie de la situation.

Faux tournage ?

Vu le parallèle, certains pensent qu’il s’agissait en réalité d’une manifestation pour protester en faveur du droit des femmes aux États-Unis. « Ça raconte quelque chose sur 2019, le fait qu’on soit obligés d’aller vérifier s’il s’agit d’un tournage ou d’une manifestation », a tweeté une autre journaliste, présente sur place.

 

CIM Internet