Paris Match Belgique

Game of Thrones : Non, HBO ne veut pas explorer l’ouest avec Arya (et ne prévoit aucun sequel)

arya stark maisie williams

Nous ne devrions pas revoir la petite Stark manier "Needle" de si tôt. | © HBO.

Séries télé

Dans une interview, le directeur des programmes de HBO a écarté tout projet de sequel, autrement dit des spin-off qui prendraient place après les événements de l’ultime saison. Pas d’inquiétude cependant, la chaîne ne renonce pas pour autant à l’univers de George R.R Martin.

C’est avec le coeur lourd, et pour beaucoup d’entre nous plein d’incompréhension ou même de colère, que nous avons dit adieu à Game of Thrones cette semaine [enfin pas tout à fait, car un tout dernier rendez-vous est encore au programme]. La huitième saison fut loin de faire l’unanimité : entre une pétition improbable pour réécrire son scénario et la perplexité des acteurs eux-mêmes face au dénouement final, les choix de David Benioff et D.B. Weiss, les créateurs du show, ont suscité un torrent de réactions négatives, voire carrément de l’indignation. Parmi tout ce brouhaha, une lueur d’espoir jaillissait de l’ultime épisode. Beaucoup de fans, lorsqu’Arya Stark s’en va naviguer à l’ouest de Westeros pour découvrir des terres jusqu’alors inconnues, n’ont pas hésité à demander publiquement qu’un spin-off soit créé autour de ses aventures à venir [une pétition a même été créée à cet effet]. Casey Bloys, directeur des programmes de HBO, a séchement refroidi tout son monde dans une interview accordée au Hollywood Reporter et publiée mardi.

Lire aussi > George R.R. Martin pourrait écrire une fin totalement différente de la série Game of Thrones

arya stark game of thrones
Mais que trouve-t-on à l’ouest de Westeros ? © HBO.

« Non, Non, et encore non »

« Non, Non, et encore non », a-t-il tout simplement répondu à l’épineuse questions des sequels et en particulier celui qui serait centré sur Arya. « Je veux que cette série soit une œuvre à part. Je ne veux pas prendre des personnages de ce monde (…) et les transposer dans un autre monde, créé par quelqu’un d’autre. C’est l’une des raisons pour laquelle je ne veux pas produire de sequel. » Pour Deadline, il explique encore ne pas vouloir essorer la série de Weiss et Benioff : « Je comprends d’où vient l’idée (de suivre les aventures de tel ou tel personnage). Mais il faut être prudent, pour ne pas tuer la poule aux œufs d’or. » 

Un seul projet au plan officiel, avec Naomi Watts

« George (R.R. Martin) a créé un monde grandiose, et il y a plein de voies à explorer », a encore poursuivi Casey BloysC’est l’auteur lui-même qui confirmait en effet sur son blog que trois autres séries était en développement pour HBO. Le premier spin-off débutera son tournage en juin et comptera notamment au casting Naomi Watts (Mulholland Drive), Georgie Henley (Le Monde de Narnia) et Jaime Campbell Bower (Harry Potter et les Reliques de la Mort). À l’écriture, l’écrivain sait s’entourer puisqu’il fait appel à Jane Goldman. La scénariste de Kingsman et Kick-Ass s’intéressera aux origines des marcheurs blancs. Ce prequel, qui devrait s’intituler Bloodmoon (titre provisoire), aura d’abord le droit à un pilote avant la commande définitive d’une première saison.

Lire aussi > Game of Thrones : Ces mystères qui demeurent après le dernier épisode

Il ne faudra pas non plus s’attendre à voir la série débarquer dès l’an prochain sur la chaîne puisque Bloys explique à Deadline : « Je pense que Game of Thrones est fantastique, mais je ne veux pas que cela devienne la maison des prequels et sequels. C’est pour cela que nous travaillons depuis longtemps sur le pilote, avec Jane (Goldman). Je pense que la dernière chose que veulent les fans, c’est une série bâclée pour être diffusée au plus vite. » Pour les accrocs nécessitant leur dose, il faudra donc prendre son mal en patience.

CIM Internet