Même John Carpenter, le maître de l’angoisse, conseille de regarder Chernobyl

Même John Carpenter, le maître de l’angoisse, conseille de regarder Chernobyl

Chernobyl

Terrifiant. | © HBO

Séries télé

Aussi instructive qu’inquiétante, la mini-série de HBO sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl met tout le monde d’accord.

Game of Thrones est à peine derrière nous que HBO mise sur une nouvelle série : Chernobyl. Et ça promet. Après seulement trois épisodes (sur cinq), la mini-série inspirée de faits réels est encensée aussi bien par le public que la critique. Sur IMDb, elle surpasse Breaking Bad, selon Konbini. Comme son nom l’indique, cette série sensation revisite les tragiques événements qui ont secoué l’actuelle Ukraine en 1986, avec un aspect presque documentariste et sous différents points de vue.

Dès le premier épisode, la fiction nous plonge au cœur de la catastrophe. Les employés de la centrale nucléaire tombent un à un, sous la direction d’un Diatlov qui s’obstine à considérer cet événement comme un simple incident. Les politiques refusent également de voir la réalité en face, menaçant ainsi la vie de millions de personnes. Soutenues par une musique angoissante, les scènes sont terrifiantes de réalisme. L’immersion est totale grâce à une équipe qui a posé ses valises en Lituanie où elle a pu tourner dans une ancienne centrale nucléaire.

Lire aussi > Tchernobyl, 33 ans après : quelles leçons ?

« Nous étions obsédés par l’authenticité. Tout le monde… au moindre détail, les bons lacets de chaussures, les bonnes montres, les bonnes lunettes, chapeau, coupes de cheveux », a déclaré le scénariste Craig Mazin. Et ça paie. La mini-série a même été applaudie par le maître de l’horreur John Carpenter himself. « Chernobyl de HBO est génial ! Terrifiant et réaliste. Des performances audacieuses de Jared Harris et Stellan Skarsgård. Il ne faut pas passer à côté ! », conseille le cinéaste à qui l’on doit notamment La Chose.

En quelques épisodes, la mini-série s’impose déjà parmi les plus grandes. Encore besoin d’être convaincu ? Regardez simplement sa bande-annonce.

CIM Internet