Paris Match Belgique

L’improbable point commun entre Chernobyl et les Simpson

simpson

Homer Simpson a frôlé plusieurs fois la catastrophe dans la centrale nucléaire de Springfield. | © Fox

Séries télé

Non, ce n’est pas la centrale nucléaire.

Alors que Chernobyl explose les scores depuis plusieurs semaines, la mini-série de HBO présente un drôle de lien avec les Simpson. Depuis 30 saisons, Homer « travaille » à la centrale nucléaire de Springfield, sous les ordres du richissime Mr Burns. Dans le cinquième épisode de la saison 3, la ville est prise de panique à cause de la négligence légendaire de cet amateur de donuts : le cœur du réacteur risque d’exploser. Mais ceci n’est pas le point commun avec la meilleure série de tous les temps inspirée de la plus grande catastrophe nucléaire du XXe siècle, survenue le 26 avril 1986 en Ukraine soviétique.

Lire aussi > Face au succès de Chernobyl, la Russie contre-attaque avec sa propre série

En regardant la version française de la série saluée par son réalisme, des internautes ont remarqué que le personnage d’Anatoli Stepanovitch Diatlov, vice-ingénieur en chef de la centrale nucléaire de Tchernobyl la nuit où le cœur du réacteur 4 a explosé, avait la même voix que Homer Simpson, a repéré également Première. Et pour cause, l’acteur Philippe Peythieu qui double le personnage depuis trois décennies a prêté sa voix à l’ingénieur russe.

Quand on sait que Diatlov est considéré comme le responsable de la catastrophe et que Homer est responsable de la sécurité de la centrale fictive, on se dit que les distributeurs de Chernobyl ont un certain sens de l’humour.

Mots-clés:
les Simpson Chernobyl
CIM Internet