Paris Match Belgique

Le premier trailer pour la série biopic sur le Wu-Tang Clan est là (et ça promet)

wu-tang clan

Des nouvelles images qui donnent sacrément envie. | © Hulu.

Séries télé

Amateurs de hip-hop, vous allez être servis.

« Cash, Rules, Everything, Around, Me. C.R.E.A.M. » Ces quelques paroles n’ont aucun secret pour tout bon connaisseur de rap et de hip-hop. Le Wu-Tang Clan non plus n’a aucun secret pour celui-ci. Collectif devenu mythique, quasi divin pour toute une génération, le « Wu-Tang » se forme en 1992 à New-York et, au fil des années, forge le rap d’aujourd’hui avec ses titres légendaires. La liste est trop longue mais on citera « Shadowboxin« , « Bring The pain » ou encore « Reunited » parmi les meilleurs. Composé de neuf membres, dont les plus connus sont RZA, GZA, Method Man, Raekwon et Ghostface Killah, le crew a été qualifié de « meilleur groupe de rap qui ait jamais existé » par le magazine Rolling Stone et NME le considérait en 2004 tel que le groupe le plus influent de ces dix dernières années. Après une multitude de documentaires sur le genèse du groupe, il sonnait comme une évidence qu’une série se penche sur l’histoire (parfois un brin chaotique) de ce monument du hip-hop.

Lire aussi > New York rebaptise des rues en hommage au Wu-Tang Clan et à Notorious B.I.G.

Hip-hop et street cred’

Et le résultat de la série biopic annoncée sur la plateforme Hulu a l’air, il faut l’admettre, assez cool. Intitulée Wu-Tang: An American Saga, le récit racontera l’histoire vraie de la création du groupe. Un drama en dix épisodes qui sera lancé le 4 septembre prochain et compte notamment deux rappeurs (Joey Bada$$, qui incarne Inspectah Deck, et Dave East, dans la peau de Method Man) dans sa distribution.

Inspirée des livres The Wu-Tang Manual et sa suite Tao of Wu, tous deux écrits par le leader du groupe, RZA, la série se déroulera au plus fort de l’épidémie de crack à New York et suivra la formation du groupe à partir d’une bande issue d’une vie criminelle. S’en suivra une des success story les plus improbables de l’histoire de la musique américaine, avec à la clé 40 millions d’albums dans le monde.

Lire aussi > La prochaine série d’horreur de Steven Spielberg va titiller notre peur du noir

Au casting, on retrouvera également Shameik Moore, Ashton Sanders, Siddiq Saunderson, Zolee Griggs et Marcus Callender pour incarner les fameux RZA, GZA, Method Man, Raekwon, Ghostface Killah, Inspectah Deck, U-God, Masta Killa, Cappadonna et autre Ol ’Dirty Bastard. La série a d’ailleurs été co-créée par RZA et Alex Tse et sera produite par Brian Grazer.

CIM Internet