Paris Match Belgique

Netflix supprime la scène du suicide dans 13 Reasons Why (et les fans ne sont pas d’accords)

13 reasons why

La scène controversée a été coupée, pour ne laisser que l'avant et l'après. | © Netflix

Séries télé

Qualifiée de « bêtise », la décision de Netflix suscite le désaccord et l’incompréhension sur les réseaux.

Deux ans après sa sortie, la série 13 Reasons Why suscite toujours le malaise et les soupçons. Réveillées par une récente étude sur le suicide des adolescents américains, les critiques auront fini par faire céder Netflix.

Mardi, le géant du streaming a annoncé sa décision de supprimer la scène du suicide d’Hannah Baker, personnage principal de la série co-produite par Selena Gomez. Une scène finale, volontairement sans filtre, qui a fait couler beaucoup d’encre, certains craignant l’impact de ce genre d’images jugées brutales sur un public – bien qu’averti – d’adolescents.

Marche arrière

Malgré les nombreux avertissements, alertant sur les risques de la série pouvant heurter les personnes sensibles ou fragiles, le verdict est tombé dans plusieurs études réalisées dans les mois qui ont suivi la sortie de la première saison, témoignant d’une hausse significative des suicides chez les jeunes Américains. En faisant le pari de montrer l’insoutenable et d’immerger son public dans la violence de l’univers adolescent d’aujourd’hui, le créateur de la série adaptée du roman de Jay Asher a dû finalement faire marche arrière.

Lire aussi > 13 Reasons Why : La saison 2 était-elle une bonne idée ?

Mais en faisant le choix, avec Netflix et les producteurs de la série dont la troisième saison sortira cet été, de couper la scène où l’on voit Hannah Baker se couper les veines dans sa baignoire, Brian Yorkey déçoit nombreux de ses fans, surpris – voire mécontents – face à une telle décision prise « sur avis d’experts médicaux ». « Nous avons entendu de la part de nombreux jeunes gens que 13 Reasons Why les a aidés à avoir des discussions sur des sujets difficiles comme la dépression, le suicide et à demander de l’aide – souvent pour la première fois », écrit Netflix avant d’annoncer qu’après avoir « demandé conseil à des experts médicaux, dont le Dr. Christine Moutier de la Fondation Américaine pour la Prévention du Suicide, nous avons décidé d’éditer la scène où Hannah se donne la mort dans la saison 1 ». Une décision qualifiée de « bêtise » qui suscite le désaccord et l’incompréhension sur les réseaux.

13 reasons why
Désormais, la séquence montre Hannah Baker (Katherine Langford) seule face au miroir et coupe directement sur la réaction de ses parents. © Netflix

Désaccord et incompréhension

Plusieurs internautes ont souligné toute l’importance de la scène controversée, sans laquelle la série perd « toute son ingéniosité ». « Si la scène du suicide Hannah est enlevée, cela détruit le but de la série : montrer avec réalisme ce qui provoque le suicide et comment on peut éviter ces choses-là », écrit l’un. D’autres s’étonnent également de voir disparaître la scène du suicide, tandis qu’une autre scène – de la saison 2 cette fois – apparaît encore plus choquante aux yeux de certains ; celle qui montre le viol d’un adolescent dans les toilettes du lycée. « Donc ils retirent la scène du suicide mais pas celle des toilettes », déplore un internaute. Enfin, plusieurs s’inquiètent de voir de plus en plus de programmes censurés. « La censure n’est pas la solution », s’indigne une internaute. Quant aux âmes sensibles qui ne supporteraient pas de « voir la réalité en face », lâche un autre. « qu’elles ne regardent tout simplement pas la série ».

CIM Internet