Paris Match Belgique

Popcorn Match : Pourquoi il faut regarder « 13 Reasons Why » à tout prix

Vidéo Séries télé

Après les succès fracassants de Stranger Things et The OA, Netflix réussit un nouveau coup de poker en adaptant à l’écran le bestseller pour jeunes adultes 13 Reasons Why. L’histoire du suicide de Hannah Baker, mais aussi et surtout une immersion dans l’univers impitoyable de l’adolescence garantie de séduire petits et grands. 

Des parents aimants, un humour décapant, un meilleur ami qui joue aussi le rôle d’amoureux transi : Hannah Baker a tout pour être heureuse. De moins, jusqu’à ce que son univers s’écroule, entre les ennuis financiers de ses parents, les rumeurs qui circulent sur elle et la cabale dont elle devient victime, menée avec une cruauté dont seuls des adolescents ont le secret. Mélo pour teenagers, 13 Reasons Why ? Que du contraire. En évitant les bons sentiments et en développant des personnages d’une grande complexité, Netflix réussit le pari de rassembler petits et grands autour de leurs écrans. On a beau connaître la fin dès le premier épisode, impossible de ne pas se passionner pour les aventures de Hannah Baker.

Lire aussi > Popcorn Match : Pourquoi on a hâte de retrouver « Stranger Things » saison 2

© Netflix

Retour en adolescence

Car la belle a beau être morte, elle est le personnage principal de tous les épisodes. Avant de se suicider, Hannah a en effet enregistré 13 cassettes, les fameuses 13 Reasons Why, qui expliquent le pourquoi de son suicide à ceux qui ont contribué à la faire basculer. Prémices glauques, mais exécution soignée, avec au final, l’impression d’avoir fait une plongée dans la psyché des millenials. D’autant qu’on a tous été à Liberty High : cette peste qui répand des rumeurs, la bande des beaux mecs populaires qui brisent le coeur des jeunes filles en fleur, qui ne les a pas croisés en humanités ?

Lire aussi > Google crée Perspective, l’intelligence artificielle qui combat les trolls

Un élève sur trois touché en Belgique

À l’ère des réseaux sociaux et du harcèlement anonyme et systématisé qu’ils permettent, nul doute que la série résonnera autant auprès des adolescents que de leurs parents. S’il est impossible de ne pas perdre son sang-froid parfois devant les décisions prises par Hannah, 13 Reasons Why permet toutefois de faire passer quelques messages importants. Sur fond d’images léchées et de bande-son aux petits oignons, un rappel : surtout, ne pas hésiter à parler. Fort du buzz suscité par sa nouvelle série, Netflix en a profité pour pousser la sensibilisation au suicide en permettant aux internautes de prendre le contrôle du téléphone de Hannah et de voir le harcèlement dont elle était victime. Sans compter que la plateforme de streaming a également mis en place un numéro vert. Quand on sait qu’en Belgique, le harcèlement scolaire touche un élève sur trois, reste à espérer que le message passera. Jay Asher, lui, l’auteur du roman dont est adapté la série, verrait bien une deuxième saison à celle-ci.


Appel à témoins : 

L’école secondaire a été une période difficile pour vous et/ou l’un de vos proches ? Le suicide et la dépression sont des mots qui vous parlent et que vous avez connus à l’adolescence ? En regardant la nouvelle série 13 Reasons Why sur Netflix, cela vous a évoqué certains souvenirs ? Parce que chaque expérience compte et mérite d’être entendue, Paris Match Belgique vous donne la parole. Venez nous raconter votre histoire en message privé sur notre page Facebook.

CIM Internet