Paris Match Belgique

Sex Education : George Robinson critique la représentation du handicap au cinéma

Isaac dans Sex Education

George Robinson dans Sex Education. | © Netflix

Séries télé

Comme Isaac, le personnage qu’il incarne dans la saison 2 de Sex Education, George Robinson n’a pas sa langue dans sa poche. 

Sex Education passe haut la main le terrible test de la deuxième saison. Disponible sur Netflix depuis le 17 janvier, la série reprend plus ou moins la même formule qui avait si bien fonctionné dans la première saison – on ne change pas une équipe qui gagne -, abordant de nouveaux sujets tels que les agressions sexuelles et le large spectre des sexualités et ajoutant de nouveaux personnages. Parmi ces derniers, la bande d’Otis a fait la connaissance d’Isaac, le voisin de Maeve. S’il ne fait pas l’unanimité auprès des fans de la série (et de l’apprenti sexologue), ce nouvel habitant de Moordale fait bien plus que compliquer la relation entre Otis et Maeve, il permet à la série de se rapprocher un peu plus de la réalité, dans toute sa diversité.

Dans une interview à Teen Vogue, George Robinson, son interprète, met en lumière la représentation problématique des personnes en situation de handicap au cinéma et à la télévision. Paralysé dans la vraie vie, le jeune acteur britannique critique le fait que les rôles de personnes en fauteuil roulant sont joués par des acteurs et actrices qui ne présentent aucun handicap. « Tout le monde connaît pratiquement quelqu’un qui a un handicap et pourtant la représentation dans les médias ne semble pas s’améliorer, même si c’est en train d’évoluer, explique l’acteur. Il y a eu des cas dans lesquels des gens qui n’étaient pas en fauteuil roulant jouaient des gens en fauteuil roulant. C’est pour ça que j’ai trouvé rafraîchissant d’avoir été contacté », a confié au magazine le jeune homme paralysé depuis ses 17 ans, à la suite d’un tragique évènement survenu en 2015 alors qu’il participait à un match de rugby en Afrique du Sud.

Lire aussi > Sex Education : Qui est Sami Outalbali, le nouveau Français de la série ?

Comme (mauvais) exemple, George Robinson cite des films comme Me Before You et The Upside, le remake américain des Intouchables où Bryan Cranston reprend le rôle tenu par François Cluzet. « Je n’ai vu aucun de ces films parce qu’ils ne m’intéressent pas. Je suis sûr que les acteurs ont fait un super boulot. Mais il y a toujours quelque chose qui me contrarie, car ça n’a pas l’air authentique. On a toujours l’impression qu’ils peuvent contracter leurs muscles. Il n’y a rien qui montre l’histoire d’une personne handicapée de façon authentique », souligne le jeune homme de 22 ans.

Une théorie sur Isaac

Depuis que Sex Education a publié les premières images d’Isaac, George Robinson a reçu de nombreux messages touchants de la part d’internautes partageant leur fierté et leur soulagement que la série intègre un personnage handicapé dépeint par une personne handicapée. Pendant que d’autres pestent sur le geste du voisin de Maeve à la fin de la deuxième saison. Alors que l’acteur avait été casté initialement pour jouer un dealer de drogue, une théorie est apparue à propos de la potentielle saison 3, qui n’a toujours pas été confirmée.

Attention, spoilers. 

Expulsé d’un orphelinat pour on ne sait quelle raison, le nouvel ami de Maeve pourrait bien lui avoir menti et serait dealer. Il aurait ainsi pu cacher la drogue, avec l’aide de son frère, dans sa caravane pour piéger et éloigner la maman de cette dernière.

CIM Internet