Paris Match Belgique

Dans le plus grand silence, Netflix a mis fin à un avantage historique

Netflix, la fin du premier mois gratuit.

Coup de couteau dans le dos ou évolution logique du service ? Différentes théories pourraient expliquer ce revirement. | © Unsplash / Thibault Penin.

Séries télé

Mauvaise nouvelle pour les binge-watchers en herbe, Netflix vient d’annoncer qu’il ne proposera plus de premier mois d’essai gratuit à ses abonnés. 

 

Alors que nous pensions évoluer paisiblement dans notre week-end, Netflix en a profité pour prendre une décision historique dans la plus grande discrétion. Le géant vient en effet de supprimer son offre d’essai d’un mois gratuit. Cet avantage, qui était disponible depuis les débuts du service, permettait aux potentiels futurs abonnés d’expérimenter pendant un mois toute l’étendue du catalogue de films et séries avant de décider ou non de payer un abonnement.

Lire aussi > Les 8 plateformes de streaming qui vont vous faire oublier Netflix

Coup de couteau dans le dos ou évolution logique du service ? Différentes théories plausibles pourraient expliquer ce revirement.

Lutter contre les abus

Le problème, c’est que beaucoup d’utilisateurs se servaient de cet avantage gratuit pour ne jamais payer d’abonnement. Ainsi, il suffisait de recréer un compte chaque mois afin d’avoir accès au mois gratuit pour une durée potentiellement infinie.

Est-ce pour cette raison que Netflix a supprimé cet avantage ? Rien n’est moins sûr. Une autre théorie laisse à penser que Netflix est simplement devenu trop connu que pour avoir besoin de laisser découvrir ses multiples services pendant un mois.

Lire aussi > Pourquoi nous sommes tous obsédés par les « true crimes », ces séries documentaires sur des faits-divers

Ses autres concurrents, en revanche, ont gardé leur première période d’essai gratuite, qu’il s’agisse d’Amazon Prime, d’OCS, de Canal+ Series ou d’Apple TV+ (une semaine d’essai gratuite pour ce dernier).

Une autre formule avantageuse

Malgré la disparition de cette période d’essai, Netflix propose néanmoins aux abonnés ayant souscrit à la formule « Essentiel » (7,99€/mois) la moins chère, de pouvoir tester la formule « Premium » (normalement 15,99€/mois) pendant un mois sans hausse de tarif.

Netflix propose aussi depuis quelques mois des contenus gratuits et accessibles aux non abonnés. On pense notamment à La légende de Klaus disponible à Noël et, tout récemment, au film pour adolescents, To All The Boys I’ve Loved Before.

Des prix inchangés

Au-delà de cette suppression étonnante, les tarifs de la plateforme restent inchangés : 7,99€/mois pour la formule « Essentiel » (un seul écran, qualité Définition Standard), 11,99€/mois pour la formule « Standard » (deux écrans, qualité HD), et enfin 15,99€/mois pour la formule « Premium » (quatre écrans, qualité Ultra Haute Définition).

Lire aussi > Pas assez pulpeuse, la Marilyn Monroe du prochain biopic de Netflix est massacrée par la Toile [PHOTOS]

Alors que le concurrent Disney+ est sensé faire son apparition chez nous cet été, reste à savoir si cette nouvelle stratégie aura un impact ou non sur la plateforme de streaming. Sur Twitter, beaucoup d’internautes ont remis en question la décision de Netflix en lui rappelant la pression de plus en plus importante de la concurrence, une guerre qui se joue à plusieurs milliards de dollars.

CIM Internet