Paris Match Belgique

Sur Netflix, la folle histoire de Joe Exotic, le gardien de zoo qui voulait tuer sa rivale

joe exotic netflix

Joe Exotic, le gardien de zoo qui voulait assassiner sa rivale. | © Netflix.

Séries télé

Dans un documentaire disponible à partir de ce vendredi, Netflix s’intéresse à la vie de Joe Exotic, un ancien gardien de zoo de l’Oklahoma, condamné à 22 ans de prison pour avoir voulu faire tuer une rivale et pour avoir abattu certains de ses propres tigres.

D’après un article Paris Match France de Clémentine Rebillat

Aux Etats-Unis, il est connu de tous. Avec sa coupe mulet, ses cheveux décolorés, son bronzage orangé, ses tatouages et sa moustache, celui qui se fait appeler Joe Exotic a écumé les plateaux télévisés. Tantôt fermier, chanteur country, politicien, l’homme a été condamné en janvier à 22 ans de prison en Oklahoma pour avoir voulu faire tuer sa rivale. Il a également été jugé coupable d’avoir tué les propres tigres qu’il gardait dans son parc animalier. Une histoire folle à laquelle s’est intéressé Netflix dans un documentaire disponible à partir de ce vendredi sur sa plateforme.

Lire aussi > Netflix : voici l’astuce pour partager votre compte sans donner votre mot de passe

Ce gardien de zoo avait essayé, à plusieurs reprises, d’engager des gens pour assassiner Carole Baskin, qui possédait elle aussi un refuge pour les fauves, en Floride, à seulement une centaine de kilomètres du parc de Joe. Mais entre eux, la tension est rapidement montée, racontait en janvier le Texas Monthly. Dès ses débuts, Joseph Maldonado-Passage de son vrai nom, avait choisi de faire de son zoo un endroit de divertissement, organisant des spectacles avec les animaux, laissant les enfants jouer avec eux. Peu à peu, l’établissement a gagné assez d’argent pour acheter de plus en plus d’animaux et embaucher de nombreux employés. Avec le succès sont arrivées les questions, notamment de la part des défenseurs de la cause animale, voyant d’un très mauvais œil la façon dont étaient traités ses animaux exotiques.

En 2006, Joe Exotic a perdu sa licence durant deux semaines et a été condamné à payer une lourde amende pour de nombreux manquements vétérinaires. Mais la route vers la gloire ne s’est pas fermée pour autant et l’argent a continué à couler à flot, notamment grâce aux produits vendus dans sa boutique souvenirs. De quoi mettre en colère Carole Baskin, dont la vocation avait toujours été de devenir vétérinaire et de sauver les animaux abandonnés ou en danger. Au cours de ses années d’exercice, elle a traqué inlassablement tous les propriétaires de centres animaliers ne respectant par le bien-être de leurs pensionnaires. Au point de se mettre de nombreuses personnes à dos, dont Joe Exotic. En 2011, elle a découvert que l’homme, pour se venger, avait commencé à utiliser son logo et le nom de son centre pour promouvoir ses propres spectacles animaliers. Alors que la bataille judiciaire faisait rage entre eux, Joe a lancé sa chaîne YouTube. Entre autres délires mégalomaniaques, celui qui se faisait alors appeler «Le roi des tigres», s’est mis à envoyer des menaces – par le biais de ses vidéos – à Carole Baskin.

« Cette pétasse doit disparaître »

Quelques années plus tard, Carole Baskin a finement remporté la guerre lancée contre lui. Pour avoir illégalement utilisé le nom de son centre, il a été condamné à lui verser 1 million de dollars. Et alors que sa vie privée partait elle aussi en lambeaux après plusieurs mariages ratés faits de violences et de manipulations – notamment un mariage à trois avec deux hommes – Joe Exotic s’est déclaré en faillite. Il est alors devenu de plus en plus paranoïaque, certain que Carole Baskin le faisait surveiller avec ses groupes de défense des animaux. C’est là qu’il se serait mis en tête de la faire tuer. Un jour de 2017, une ancienne employée de Joe a laissé un message à Carole Baskin, l’informant que sa vie pouvait être en danger.

Les menaces sont remontées jusqu’à l’agent spécial, Matthew Bryant, qui enquêtait déjà sur le zoo. Ce dernier a alors contacté le FBI. Ensemble, ils ont décidé de mettre un agent sous couverture sur le coup. Il devait se faire embaucher par le gardien de zoo pour faire tuer Carole Baskin.

Pendant ce temps-là, Joe, a continué à perdre pied, notamment après la mort de son nouveau mari, Travis Maldonado. Toujours aussi obsédé par le meurtre de sa rivale, il a fini par rencontrer le 8 décembre 2017, « Mark » le faux tueur à gages en réalité agent sous couverture. Joe Exotic, qui lui a expliqué avoir encore besoin de réunir de l’argent pour pouvoir le payer : il lui proposait 10 000 dollars pour se débarrasser de sa rivale. « Cette pétasse doit disparaître », lui a-t-il lancé. Joe a finalement été arrêté et son procès a débuté en mars 2019.

Lire aussi > Netflix : 4 émissions de déco d’intérieur à regarder d’urgence (pour changer des séries)

À l’issue du verdict prononcé en janvier, il a publié un communiqué sur Facebook, affirmant être innocent et faire appel de la décision. « Si je ne vivais pas cela pour de vrai, je ne penserais jamais qu’en Amérique le gouvernement puisse réellement prendre part à de tels mensonges pour faire avancer un programme de défense des droits des animaux. Mais encore une fois, regardez ce qu’ils font à notre propre président », pouvait-on lire. « Notre système judiciaire est tellement brisé ».

CIM Internet