Paris Match Belgique

Netflix : voici le top 5 des documentaires « true crime » à voir absolument

series-netflix-true-crime

Extrait du documentaire "Wild Wild Country" disponible sur Netflix.

Séries télé

C’est le genre qui connaît actuellement un succès dingue sur Netflix.

 

En période de confinement, quoi de mieux que de découvrir le vaste panel de documentaires « true crime » de votre plateforme de SVOD préférée. On ne vous garantit par qu’ils vous aideront à mieux dormir la nuit. Mais, une chose est sûre, ils rendront vos journées captivantes.

Lire aussi > Pourquoi nous sommes tous obsédés par les « true crimes », ces séries documentaires sur des faits-divers

Wild Wild Country

Lorsque le gourou le plus controversé du monde construit une ville utopique au fin fond de l’Oregon, le conflit avec la population locale dégénère en un scandale national. La série revient sur la secte fascinante de Rajneeshpuram dans une affaire qui a littéralement secoué l’Etat a priori tranquille d’Oregon. On y suit le destin hallucinant de milliers de fidèles prêts à tout pour défendre leur « maître » Bhagwan Shree Rajneesh et « rendre le monde meilleur ». 

Durée : 6 épisodes d’une heure 

Tiger King

Au Royaume des fauves en français, raconte le destin hallucinant de Joseph Maldonado-Passage alias « Joe l’Exotic », gardien de tigres dans l’Oklahoma. Ce dernier voue une lutte féroce à son éternelle rivale, Carole Baskin, propriétaire de zoo elle aussi (et pseudo-militante du bien-être animal à ses heures). Bientôt, l’obsession de Joe pour sa concurrente et son narcissisme mégalomane le pousseront aux pires extrêmes. La série nous présente en même temps un panel de personnalités hautes en couleurs, grâce à des images d’archives mises en scène à un rythme envoûtant. C’est simple, vous n’en croirez pas vos yeux.

Durée : 7 épisodes de 45 minutes environ 

The Trials of Gabriel Fernandez

Une nuit, Gabriel Fernandez arrive aux urgences avec plusieurs fractures au crâne et la quasi-intégralité du corps mutilé. Une enquête est menée afin de comprendre les raisons du décès de l’enfant de 8 ans. On apprend bientôt que Gabriel a été torturé et séquestré par sa mère et son compagnon plusieurs mois avant sa mort. La série suit à la fois le procès des deux bourreaux, mais tente aussi de comprendre les failles d’un système qui a fermé les yeux malgré les multiples alertes.

Durée : 6 épisodes d’une heure environ 

Abducted in Plain Site

Ce film captivant raconte l’histoire vraie des Broberg, une famille chrétienne de l’Idaho, tombée sous le charme d’un voisin sociopathe, Robert Berchtold. Ce dernier décide d’enlever leur fille de 12 ans à une puis deux reprises. Au programme ? Génie du mal manipulateur et histoires d’extraterrestres. Impossible de ne pas crier « Mais non? C’est pas vrai! » toutes les deux minutes.

Durée : 1h30

Don’t Fuck With Cats

Don’t fuck with cats, c’est la règle zéro d’Internet. Autrement dit : « on ne déconne pas avec les chats ». Derrière ce titre très underground se cache en vérité une histoire aussi abjecte que fascinante, celle de Luka Rocco MagnottaLa série revient sur la genèse et les frasques de celui que l’on a surnommé « le dépeceur de Montréal ». Ce dernier avait commencé par se faire connaître à travers la publication de vidéos de chatons torturés puis tués en ligne. Des vidéos qui avaient déchaîné les passions auprès des internautes et créé une communauté en ligne prête à tout pour trouver le monstre à l’origine de celles-ci. Exalté par l’attention qu’il reçoit, Magnotta continue à poster des vidéos encore plus dérangeantes… jusqu’à commettre le pire. 

Durée : 3 épisodes de 60 minutes

CIM Internet