Paris Match Belgique

« Hollywood » : Pourquoi la nouvelle série Netflix sur l’âge d’or du cinéma s’annonce grandiose

hollywood netlfix

Une partie du casting de la mini-série. | © Netflix.

Séries télé

La nouvelle production de Ryan Murphy (Nip/Tuck, American Horror Story) s’offre un premier trailer qui donne sacrément envie. Au programme : sexe, mensonges et soif de gloire dans la Cité des anges des années 50. Sortie prévue le 1er mai.

 

Après sa très réussie satire politique lycéenne, The Politician, Ryan Murphy poursuit sa collaboration avec Netflix et dévoilera, le 1er mai prochain, les 8 épisodes de Hollywood, sa mini-série consacrée à l’âge d’or du cinéma américain, dans les années 1940-1950. Le trailer dévoilé cette nuit promet en effet de nous mettre des étoiles plein les yeux.

Lire aussi > « Space Force » : Steve Carell et le créateur de « The Office » reviennent avec une comédie cosmique qui promet

L’intrigue suivra de jeunes artistes, acteurs et cinéastes ayant soif de gloire à Hollywood au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Jake Picking y incarnera Rock Hudson, star du grand écran qui a dissimulé son homosexualité aux yeux du grand public tout au long de sa carrière avant de révéler, en 1985, peu avant de mourir, qu’il était séropositif.

« Provocant et incisif »

« Chaque personnage offre un aperçu unique de l’envers du décor de l’âge d’or hollywoodien en mettant en lumière les injustices du système et les discriminations fondées sur les origines ethniques, le genre et l’orientation sexuelle qui perdurent encore aujourd’hui », avance le communiqué de presse promettant un programme « provocant et incisif ».

Lire aussi > « The plot against America » : Et si les États-Unis étaient devenus fascistes ?

Au casting figurent notamment les acteurs David Corenswet, Darren Criss et Dylan McDermott ainsi que l’actrice Patti LuPone, déjà vus dans des séries créées ou produites par Ryan Murphy. On retrouve également l’ex-star de The Big Bang Theory Jim Parsons (qui campera l’agent artistique Henry Willson) et Maude Apatow.

CIM Internet