Paris Match Belgique

Ellen Pompeo pourrait quitter Grey’s Anatomy

Ellen Pompeo Grey's Anatomy, série, Grey's Anatomy

Cela fait 15 ans qu'elle interprète le rôle de Meredith Grey. | © Belga Image

Séries télé

Grey’s Anatomy fête cette année son quinzième anniversaire. Les saisons passent et le casting évolue. Ainsi les mythiques personnages tels que Christina, Derek ou encore Karev ont tiré leur révérence, et cela pourrait également être le cas d’Ellen Pompeo interprétant l’héroïne Meredith.

 

Récemment invitée à prendre part au podcast de l’acteur Dax Shepard, Armchair Expert, Ellen Pompeo s’est confiée sur son rôle dans la célèbre série médicale. Quand elle est entrée pour la première fois dans la peau de Meredith Grey, elle était âgée de 33 ans, aujourd’hui l’actrice a 50 ans. Elle explique ainsi que de se voir vieillir à l’écran n’est pas facile. « Se voir passer de 33 ans à 50 ans à l’écran, ce n’est pas très amusant. (…) En plus vous voyez vraiment la différence parce que vous portez les mêmes vêtements, vous jouez le même personnage. Donc cette façon de me voir vieillir, c’est chiant » , admet-elle.

Lire aussi > « Grey’s Anatomy » : Ellen Pompeo admet qu’elle est restée « pour l’argent »

Pour cette raison, Ellen Pompeo explique qu’elle envisage de quitter la série. « Je ne veux pas être cette grappe de raisin qui se meurt dans une vigne. Il est préférable de partir trop tôt que trop tard. Partir pendant que la série est encore au top est clairement mon objectif » , avoue-t-elle. Pour l’instant, les audiences de la série se portent toujours très bien, reste donc à voir quand l’actrice compte concrétiser son projet. Car après tout, Grey’s Anatomy sans le docteur Grey, est-ce envisageable ?

Si aujourd’hui tout se passe au mieux pour Ellen Pompeo, elle avait déjà fait savoir par le passé que l’ambiance sur le plateau de tournage des dix premières saisons n’était pas toujours évidente. Elle avait même mentionné un environnement de travail toxique: « Ils avaient réussi à me convaincre dès le début que je ne valais rien sans Patrick, et il a fallu que je réécrive moi-même la fin de l’histoire, en leur prouvant et en me prouvant aussi que toutes ces choses qu’ils m’avaient martelés depuis des années étaient fausses » .

Lire aussi > Le coronavirus fera partie de la prochaine saison de Grey’s Anatomy

CIM Internet