Paris Match Belgique

La famille royale britannique furieuse contre la dernière saison « The Crown » (et on comprend pourquoi)

famille royale the crown

Le Prince Charles et son épouse Camilla lors d'une soirée à la Villa Massena le 7 mai 2018 à Nice, France. | © Marco Piovanotto/ABACAPRESS.COM.

Séries télé

Au coeur de cette nouvelle saison notamment ? Le trio amoureux entre Charles, Diana et Camilla.

Ce dimanche 15 novembre 2020, Netflix diffusait la quatrième saison de The Crown, sa série à succès retraçant l’histoire romancée de la famille royale britannique. Une saison particulièrement attendue en raison de l’époque relatée. La saison 4 explore en effet la fin des années 1970 et les années 1980 au Royaume-Uni, une époque particulièrement prolixe en histoires rocambolesques. Alors que Margaret Thatcher est au pouvoir, Charles épouse Diana.

Lire aussi > Le prince Charles présente sa collection de mode (et elle devrait beaucoup plaire à Kate Middleton)

On s’y attendait mais la représentation de la famille royale dans cette quatrième saison a particulièrement agacé la Couronne britannique. Selon la spécialiste de la royauté, Emily Andrews, elle serait tout simplement « en furie ». La journaliste écrit ainsi sur son compte Twitter qu’à Buckingham Palace, on ne supporterait pas les « mensonges pernicieux » et les « fausses représentations ». Elle ajoute : « « Trop, c’est trop… Il s’agit pour eux, selon leurs amis, de ‘mentir avec un budget hollywoodien’ et de ‘présenter la fiction comme un fait' ».

Dans les colonnes du Daily Mail, plusieurs proches du Palais se seraient également exprimés à ce propos : « Il s’agit d’un drame et d’un divertissement à des fins commerciales, réalisé sans tenir compte des personnes réellement impliquées qui voient leurs vies détournées et exploitées », s’est exprimé un proche du Prince avant d’ajouter : « Dans ce cas précis, il s’agit de faire remonter à la surface des choses qui se sont passées dans des moments très difficiles il y a 25 ou 30 ans, sans que personne ne se soucie des sentiments des uns ou des autres. Ce n’est ni juste ni correct, en particulier lorsque tant de choses représentées ne représentent pas la vérité. » Une autre source affirme : « Il n’y a aucune volonté de raconter des histoires soigneusement nuancées – tout est très bidimensionnel. C’est se moquer avec un budget hollywoodien. Le public ne doit pas se laisser berner en pensant que c’est une représentation exacte de ce qui s’est réellement passé. » Un proche du prince William affirme également que ce dernier serait particulièrement irrité par la façon dont la relation entre ses parents est représentée à l’écran.

Lire aussi > La princesse Anne, fille d’Elizabeth II, se moque de l’actrice qui l’incarne dans « The Crown »

Il est vrai que cette dernière saison – à tort ou à raison – présente un portrait particulièrement peu flatteur de la famille royale, au point que certaines scènes en deviennent très malaisantes pour les téléspectateurs. Si la famille royale d’Angleterre était présentée comme une véritable machine à broyer les sentiments dans les saisons précédentes, elle devient presque caricaturale et grotesque dans la dernière. De l’accueil polaire voire extrêmement mal élevé de la reine Elisabeth II vis-à-vis de la nouvelle première ministre Margaret Thatcher lors de leur séjour à Balmoral au très gênant tête à tête entre Camilla Parker Bowles et Diana alors qu’elle s’apprête à épouser le prince Charles, chaque scène est quasiment un supplice. Fiction ou réalité, la série n’en reste pas moins absolument captivante, comme toujours, et historiquement passionnante malgré les nombreux détails romancés. Reste à connaître l’accueil des téléspectateurs !

CIM Internet