Paris Match Belgique

« Nos coeurs meurtris » : L’actrice réagit aux vives critiques de ce nouveau carton Netflix

nos coeurs meurtris

Extrait de "Nos coeurs meurtris" sur Netflix. | © Netflix

Séries

Le film a essuyé de nombreuses critiques depuis sa sortie sur Netflix.

Après Stranger Things, Squid Game ou encore la Chronique des Bridgerton, Netflix jongle avec les succès. Un nouveau film dévoilé récemment est d’ailleurs en train de faire un nouveau carton sur la plateforme, avec plus de 100 millions d’heures de visionnage. Intitulé « Nos coeurs meurtris », il raconte l’histoire d’amour de Cassie et Luke, une chanteuse en herbe et un soldat américain que tout opposent.

Un succès qui n’a pas empêché son lot de controverses. Beaucoup de spectateurs ont ainsi vu dans Nos coeurs meurtris, une apologie à la misogynie et au racisme. Au pont que l’actrice qui joue Cassie, Sofia Carson, et la réalisatrice du film Elizabeth Allen Rosenbauma, ont tenu à s’expliquer auprès de Variety.

Racisme et misogynie

Nos Coeurs Meurtris met en scène une serveuse et chanteuse diabétique qui a besoin d’une assurance maladie pour payer son insuline. Luke est Marine et a besoin d’argent pour rembourser une vieille dette auprès d’un dealer. Les deux jeunes gens vont décider de simuler leur amour et d’organiser un mariage blanc pour régler leurs problèmes. À force de se côtoyer, ils tombent bien sûr amoureux. Jusqu’ici tout va bien, sauf que le nouveau film a été taxée de misogyne par plusieurs observateurs, mais aussi de raciste, notamment à cause d’une scène dans laquelle un ami Marine de Luke se met à insulter ouvertement « les Arabes ». Certains téléspectateurs ont également pointé du doigt le long-métrage comme étant une propagande pour l’armée.

Un coeur violet

Elizabeth Allen Rosenbaum s’est justifiée en expliquant que « pour que les personnages grandissent, ils doivent être imparfaits au début ». Elle ajoute : « Ils ont des défauts au début et c’était intentionnel. Pour que le cœur rouge et le cœur bleu devienne violet, il faut qu’ils soient un peu extrêmes ».

La cinéaste fait ici référence aux partis politiques aux Etats-Unis : le bleu des Démocrates et le rouge des Républicains. En mélangeant les deux, on obtient du violet, qui renvoi au titre original du film : Purple Hearts. Sofia Carson a renchéri : « Ce sont deux cœurs, un rouge, un bleu, deux mondes à part, élevés pour se haïr. Grâce à l’amour, ils apprennent l’empathie et la compassion et à s’aimer et à se transformer en cette belle nuance de violet ». Les deux personnages « malmenés par le système », refléteraient ainsi une Amérique actuellement « très imparfaite ».

Mots-clés:
netflix série
CIM Internet