Paris Match Belgique

« The White Lotus » : Pourquoi il faut absolument rattraper la mini-série grinçante qui a tout raflé aux Emmy Awards

the white lotus

"Aloha" les ennuis. | © HBO.

Séries

La mini-série corrosive de Mike White a raflé 10 récompenses lors de la cérémonie ce lundi soir. Un palmarès mérité pour cette plongée défouloir dans les vacances des 1%, décidément devenus les têtes de turcs de la fiction sérielle.

 

Décidément, les super-riches et leurs déboires ont la cote ces derniers temps. Après Succession, la meilleure série du moment (plébiscitée meilleur drame pour la seconde année consécutive) qui se moque avec noirceur des tracas des 1%, voilà que The White Lotus (toujours chez HBO) se hisse tout en haut du palmarès des « Emmys » avec 10 récompenses. Un sacre amplement mérité pour cette satire des bourgeois en vacances, brillante volée de six épisodes hystériques.

Loin de l’amour à la plage

Dés le premier chapitre de ce petit bonbon d’été, on part à la rencontre d’une bande de riches vacanciers blasés, débarquant avec toutes leurs angoisses dans un resort hawaïen luxueux, le White Lotus. Un titre qui n’a rien d’anodin et fait référence au mythe grec des Lotophages, peuple qui s’adonne aux joies de la luxure et du plaisir plutôt que de se soucier des problèmes du monde qui l’entoure. S’en suit une chronique corrosive de cette élite à la plage, qui rivalise de grotesque pour mettre à rude épreuve le directeur du resort et ses employés.

Mais cette dramédie au bord de l’eau va bien plus loin que les exigeances absurde d’une caste strictement blanche, car le parallèle est dés le début fait entre ceux qui se plaignent alors qu’ils ont tout (les blancs) et ceux qui trinquent alors qu’ils ont peu (l’équipe hawaïenne du resort). Mike White arrive intelligemment à faire craquer le vernis, à retrourner les clichés pour encore mieux les tordre, et nous faire rire jaune.

Servie par un casting soufflant (mentions spéciales pour Murray Bartlett et Jennifer Coolidge, justement primés ce lundi), The White Lotus – renouvellée pour une saison 2 – monte crescendo pour nous servir un final furieux et jouissif. Et donne presque envie à son public de rester loin des plages de rêve.

The White Lotus (6 épisodes), disponible en replay sur Be tv Go

CIM Internet