Paris Match Belgique

Cette nouvelle série très sulfureuse fait un carton sur Netflix

un oeil indiscret

Extrait de "Un oeil indiscret". | © Netflix

Séries

Après 50 nuances de Grey et 365 jours, c’est une nouvelle série très hot qui débarque sur Netflix.

Au programme : voyeurisme et ébats torrides. Son nom ? Un oeil indiscret. Cette nouvelle mini-série brésilienne qui se déploie sur 10 épisodes raconte comment une hackeuse qui observe en secret sa voisine travailleuse du sexe va se retrouver mêlée à une dangereuse enquête malgré elle. Une série qui mêle donc scènes de sexe et thriller. Un contenu un peu plus dramatique que ses pendants 50 nuances de Grey et 365 jours (dont les fans attendent toujours avec impatience la quatrième saison). Ce qui ne signifie pas pour autant que la série révolutionnera le genre, mais les internautes semblent se laisser happer par ce suspense érotique sur font de drame.

La mini-série brésilienne est signée Marcela Citterio. Au casting, on retrouve Débora Nascimento, une véritable star au Brésil, qui a notamment joué dans le film Jesus de Nazareth ou L’Incroyable Hulk. Le rôle de Cléo, la voisine travailleuse du sexe, est quant à lui campé par Emanuelle Araújo. Gustavo Machado ou encore Nikolas Antunes viennent s’ajouter au casting. Si tous ne sont pas forcément connus en Belgique, il s’agit de stars ultra plébiscitées en Amérique du Sud.

Une coordinatrice d’intimité appelée sur le tournage

On pourra également mentionner la présence d’une coordinatrice d’intimité pour le tournage des scènes de sexe entre les actrices Débora Nascimento et Emanuelle Araujo. Une spécificité quasi-historique puisque le show Netflix est le premier à faire appel à cette profession au Brésil. Grosso modo, la coordinatrice d’intimité chorégraphie les scènes intimes en s’assurant que tout se déroule bien face aux caméras et aux techniciens. « Barbara (ndlr : Harrington) nous a aidés à nous préparer spécifiquement pour ces scènes, en prêtant attention non seulement aux scènes elles-mêmes, mais aussi au bien-être de toute l’équipe. Il s’agit d’une chorégraphie pensée par toute l’équipe, en particulier par la direction et les acteurs », a détaillé Débora Nascimento. L’occasion de « parler de ses limites », a renchéri sa collègue Emanuelle Araujo.

Mots-clés:
netflix série
CIM Internet