Paris Match Belgique

House of Cards : Une sixième saison écourtée produite dès 2018

Robin Wright, dans la série House of Cards. | © Netflix

Séries télé

Cette sixième et dernière saison ne comptera que huit épisodes, sans Kevin Spacey.

 

La production de la sixième saison de la série House of Cards va reprendre début 2018, a indiqué ce lundi une source proche du dossier, sans l’acteur Kevin Spacey, accusé d’agressions sexuelles. Cette sixième et dernière saison ne comptera que huit épisodes, a précisé cette source, contre treize chacune pour les cinq premières.

Kevin Spacey définitivement écarté

Depuis fin octobre, Kevin Spacey, 58 ans, a été accusé d’avoir harcelé et agressé deux jeunes acteurs mineurs, mais aussi de harcèlement sur le plateau de House of Cards. Au Royaume-Uni, Scotland Yard a ouvert une enquête portant sur deux agressions sexuelles et plusieurs cas de harcèlement au théâtre londonien Old Vic, dont Kevin Spacey a été le directeur artistique entre 2004 et 2015.

Lire aussi > L’arrêt de « House of Cards » ne serait pas lié aux accusations envers Kevin Spacey

L’acteur deux fois oscarisé est l’une des nombreuses personnalités de Hollywood, de la musique, de la politique et des médias, mises en cause depuis l’éclatement de l’affaire Harvey Weinstein, producteur de cinéma accusé de nombreuses agressions et viols. Début novembre, Netflix avait annoncé que Kevin Spacey était définitivement écarté de House of Cards, série politique qui a fait de la plateforme de vidéo en ligne un acteur respecté de la production télévisée.

Lire aussi > Après le clap de fin de House of Cards, Kevin Spacey déshonoré par les Emmy Awards

Reste aux auteurs à imaginer comment la série va se poursuivre sans Spacey qui incarnait, au moins au départ de la série, le personnage principal Frank Underwood, depuis devenu président des Etats-Unis. La fin de la cinquième saison leur avait déjà néanmoins offert un tremplin intéressant en faisant de son épouse, Claire Underwood, sa remplaçante à la Maison Blanche. Plusieurs mois avant les révélations liées à Kevin Spacey, les auteurs avaient ainsi imaginé une dernière scène lors de laquelle Robin Wright, l’actrice qui joue Claire Underwood, se tournait vers la caméra pour dire: « mon tour ».

 

 

– Avec Belga

CIM Internet