Paris Match Belgique

Excellence belge : eFarmz, l’assiette qui décolle

eFarmz livre 150 000 box repas à Bruxelles

La maison Veuve Clicquot a remis à Muriel Bernard le tout premier Bold Woman Award Belgique à titre de « reconnaissance pour les femmes belges qui inspirent par leur parcours ». | © eFarmz

I like Belgium

Avec plus de 150 000 box repas livrés à domicile à Bruxelles, en Wallonie et, depuis quelques semaines, au Grand-Duché de Luxembourg, eFarmz continue son expansion.


Pour Muriel Bernard, tout a commencé dans le creuset des multinationales : douze années passées tour à tour chez Gillette, Levi Strauss et Orange en tant que sales & marketing, pour finir par avoir envie de passer à autre chose et de se lancer, une fois pour toutes, dans un business qui ait du sens. « C’est vrai que lorsqu’on est plongé dans la fébrilité d’une vie active, bien manger relève de l’exploit. Le seul moment où je pouvais prendre mon temps et rendre moi-même visite à un producteur, c’était lors de mes vacances. Dans la vie de tous les jours, je devais me contenter du click’n’collect d’une grande surface. »

Profitant de son expérience et de sa frustration, la future entrepreneuse cherche alors une solution appropriée pour les citadin(e)s happés, comme elle, par une vie professionnelle dévorante… et leur propose, via une commande par internet, de leur livrer à domicile des box repas ainsi qu’une large gamme de produits bio de qualité.

Un simple clic et quarante-huit heures plus tard, la ferme digitale de Muriel dépose son colis comme une poule pondrait son œuf, le logo initial de l’entreprise. « Sur notre site efarmz.eu ou .be, vous trouvez chaque semaine des recettes accompagnées de tous les ingrédients bio nécessaires pour les réaliser facilement. Il s’agit de douze propositions variées (santé, végétarien ou gastronomique) pour deux à six couverts. Cela permet de se libérer de la charge mentale de savoir ce qu’on va manger le soir : tout est pensé et pesé, il n’y a plus qu’à exécuter, les yeux fermés ! »

Et d’insister sur le fait qu’on parle ici de bio et de local : la source d’approvisionnement est entre les mains de 150 producteurs belges et luxembourgeois, à qui eFarmz achète en direct. « Chaque produit de notre site est lié au nom de son producteur, afin d’assurer une traçabilité maximale et de permettre à chacun de se réapproprier son assiette. Les recettes sont rédigées par des chefs ou des bloggeurs culinaires. » Quant aux produits tout aussi bio et locaux vendus à la pièce, ils sont actuellement au nombre d’un millier, couvrant toute l’alimentation : fromages au lait cru, légumes, pain, viandes, poissons, le tout à flux tendu. « Le client passe sa commande et sa salade est cueillie par le producteur quelques heures avant d’arriver chez lui. »

Un simple clic et, quarante-huit heures plus tard, la ferme digitale de Muriel dépose son colis

Quelques heures, c’est une façon de parler, car le délai précis, du premier clic à la réception chez soi, est de 48 heures. Mais depuis ce 18 mai, eFarmz propose des livraisons express sur Bruxelles et le Brabant wallon. « Il s’agit d’un tout nouveau service destiné aux clients les plus pressés et que nous étendrons au fur et à mesure aux autres villes et villages de Wallonie, avant de nous intéresser au marché flamand. »

En attendant, l’entreprise a déjà réalisé l’essentiel de ses objectifs : créer un écosystème durable et dynamique en circuit court, juste avec des producteurs locaux, en les rémunérant convenablement et en offrant au client final un produit qui soit bon pour lui et l’environnement grâce à une structure à valeur ajoutée et impact sociétal positif.

C’est dans cet esprit qu’eFarmz, qui emploie actuellement cinquante travailleurs et livre chaque semaine des milliers de familles dans toute la Belgique francophone, attache une attention particulière à la réduction des déchets, avec des emballages réduits et recyclables. Et les livraisons en centre urbain se font à vélo.

Pour eFarmz, l’essentiel des objectifs est déjà atteint : créer un écosystème durable et dynamique en circuit court, juste avec des producteurs locaux,
en les rémunérant convenablement et en offrant au client final un produit qui soit bon pour lui et l’environnement. ©eFarmz

Dans le sillage de cette belle aventure, Muriel Bernard a déjà récolté de nombreux lauriers : la certification B Corp de son entreprise est en cours, de même que celles d’entreprise circulaire et d’entreprise écodynamique. Mais la fondatrice et CEO d’eFarmz a été aussi récompensée à titre personnel pour son action, se voyant attribuer le Lobby Awards 2020 du Leader économique de l’année ainsi que le Bold Woman Award 2021 by Veuve Clicquot.

Le 14 octobre dernier, lors d’une cérémonie dans le prestigieux hôtel de Merode, la maison Veuve Clicquot lui a en effet remis le tout premier Bold Woman Award Belgique, à titre de « reconnaissance pour les femmes belges qui inspirent par leur parcours et incarnent l’esprit d’entreprise, le courage et le savoir-faire de la fondatrice du célèbre champagne ». Pas de doute, ça s’arrose !

 

 

 

CIM Internet