Paris Match Belgique

Philippe Lichtfus, le spécialiste qui nous apprend l’art d’être à l’aise partout

Les conseils de Philippe Lichtfus concernent l'art de la communication sociale sous toutes ses formes. | © Production Downton Abbey

Modes et styles de vie

Philippe Lichtfus, expert en étiquette contemporaine et savoir-vivre, préfère se définir comme un spécialiste de « la communication sociale intelligente ». Il va nous enseigner son art avec humour et sagacité dans des chroniques à paraître ici tous les 15 jours. Rencontre.

Il adore manger un bon plat de pâtes avec des amis… Mais Philippe Lichtfus est peut-être l’homme avec qui le commun des mortels stresse le plus à l’idée de dîner. Lorsqu’on le lui fait remarquer, l’homme élégant sourit : c’est un peu vrai, il peut induire « une certaine peur de faire des erreurs » chez ceux qui ne le connaissent que par son métier. Pourtant, ce professeur d’étiquette contemporaine et de savoir-vivre est un caméléon qui sait s’adapter à toute compagnie.

A l’aise partout, mode d’emploi

Philippe Lichtfus est en effet un observateur subtil du savoir-vivre aujourd’hui et un réformateur de l’étiquette qui ne s’adresse qu’à un « public finalement restreint, vivant en vase clos ». Il a fondé la Savemius Academy au travers de laquelle il donne cours, formations et conférences à des professionnels et des étudiants à Paris qui se destinent pour beaucoup à une carrière riche en relations humaines et à des professions dans l’univers du luxe. Philippe Lichtfus leur enseigne ce qu’il préfère appeler « la communication sociale intelligente ».

Une approche multi-facettes des autres est la clé pour Philippe Lichtfus. © Pexels et Thierry Golard

Ainsi, 350 étudiants de l’Institut supérieur de marketing du luxe et l’École internationale de marketing du luxe repartent chaque année avec un supplément non pas de bonnes manières (un terme éculé qui ne lui plaît pas du tout) mais une approche multi-facettes des autres et une belle base de connaissances fondée sur le savoir-vivre et la courtoisie. Il est également formateur étiquette et protocole pour les institutions publiques et les industries du luxe. Cet expert élégant enseigne en France depuis qu’il a quitté la Belgique après avoir rompu avec sa vie bruxelloise mouvementée et bien (trop) remplie dans les relations publiques. Il a cependant écrit aux éditions belges de la Renaissance du livre un petit manuel du savoir-vivre contemporain Ne dites pas ‘bon appétit’, dites….

Le fantasme à démonter : seuls les puissants savent

Depuis son adolescence, « les circonstances de la vie » ont amené Philippe Lichtfus « à fréquenter presque tous les milieux, du plus bas, jusqu’au plus haut comme on aime à s’imaginer la pyramide sociale… ». Familles régnantes, diplomatie, politique, noblesse n’ont plus de secrets pour celui qui affirme s’être « créé tout seul ». Résultat : il est à l’aise partout mais surtout il s’est rendu compte que « l’on vit dans une certaine hypocrisie où ceux qui savent se comporter le mieux en société seraient les puissants. On est encore dans le fantasme de ce que représentent ces milieux alors que cela ne répond plus aux réalités de notre époque ».

Courtoisie ET bon sens

En fait, on pourrait dire que Philippe Lichtfus, c’est presque l’antithèse de Nadine de Rothschild : il ne veut pas cimenter les « nobles » bonnes manières mais justement répondre à une demande de « savoir-être » qui n’avait pas de réponse jusque-là ! « Les lignes ont bougé, le monde a changé et on nous dit encore que les femmes peuvent rester assises lors d’un dîner professionnel pour saluer même leur patron qui arriverait en retard… », s’amuse-t-il. « Je voulais apporter un peu d’ordre, dire où les choses ne sont plus mais aussi sur quels codes peut reposer la communication sociale ».

Unsplash

Intuition, adaptation et bon sens, voici en trois mots, ce que prône l’auteur et conférencier. Le tout mâtiné de règles utiles, de courtoisie et de politesse à notre époque (Comment se présenter, serre-t-on la main lors d’un entretien d’embauche, la différence entre protocole et étiquette…) et d’observations fines qui donnent de l’aisance.

Comment quitter la table pour aller « se rafraîchir »

Nous lui avons demandé de nous transmettre sa philosophie en devenant chroniqueur pour parismatch.be. Tous les 15 jours, il nous livrera des pistes de réflexion sur les milieux sociaux, sur la noblesse, il se penchera sur les rapports sociaux à l’heure des réseaux sociaux, sur l’art de l’élégance et de la politesse, sur les règles à respecter et les autres qui ont vécu, … bref, tout ce qui enrichit la communication humaine et l’aisance en société.

Le tout ponctué de mille et un conseils et de codes pour s’adapter aux circonstances en étant soi-même. Vous saurez tout sur les faux-pas à ne pas commettre quand on reçoit, les sujets de conversation à aborder à table, les petits présents que l’on amène lorsque l’on est invité, comment quitter la table pour aller « se rafraîchir », qui paye quoi lorsque l’on va au restaurant à plusieurs, comment présenter des personnes qui ne se connaissent pas l’une à l’autre, comment placer les invités à sa table, etc. De quoi être être « armé » pour les dîners en ville… ou un tête-à-tête avec Philippe Lichtfus, autour d’une pasta.

> Rendez-vous dans 15 jours, le 16 novembre pour les premiers conseils de savoir-vivre contemporain.

> Infos sur la Savemius Academy, ICI.

CIM Internet