Brussels Exclusive Labels : Un week-end shopping sous le signe de l’excellence avant Noël

Des boutiques "écrin" - comme celles de la créatrice de lingerie Carine Gilson - sublimées à l'occasion de ce week-end sous le signe de l'expérience. | © DR

Modes et styles de vie

Les 15 et 16 décembre prochains, 38 Maisons membres du BEL (Brussels Exclusive Labels) vous feront vivre une expérience shopping sous le signe de l’excellence. Sophie Helsmoortel, propriétaire de la boutique de prêt-à-porter féminin Cachemire Coton Soie et présidente de l’association, nous dévoile les grandes lignes de ces BEL Experience Days. Entretien par Marie Honnay.

Créée il y a 80 ans tout juste, cette association qui compte 78 membres (boutiques de prêt-à-porter, tailleurs, maroquiniers, parfumeries de niche, restaurateurs, artisans pâtissiers…) a pour mission de véhiculer les valeurs communes à toutes ces Maisons, grandes ou plus petites, locales ou à dimension internationale: le savoir-faire de leurs artisans, l’excellence, la tradition, la créativité, l’élégance, la qualité du service… brussels-exclusive-labels.be. La première édition des BEL Expériences Days a lieu ces 15 et 16 décembre de 11 à 18 heures 30 dans 38 magasins de la capitale. Un plan et une brochure d’information seront disponibles gratuitement dans chaque Maison participante.

Paris Match. Pourquoi avoir créé cet évènement inédit dans la capitale?
Sophie Helsmoortel.
Ces premiers Expérience Days tombent juste avant les fêtes, au moment où les gens s’apprêtent à faire leurs achats de Noël. L’idée de ce week-end, c’est de permettre au public de sentir un parfum, de goûter un biscuit ou un chocolat, de toucher de beaux tissus, des accessoires en cuir d’une qualité exceptionnelle… Notre fil rouge, c’est la notion de plaisir et de partage.

Sophie Helsmoortel, propriétaire de la boutique Cachemire Coton Soie et présidente du BEL depuis cette année.

Les Maisons participantes sont très différentes les unes des autres, mais elles incarnent les mêmes valeurs. Des valeurs que vous cherchez, plus que jamais, à promouvoir. Comment?
Nous avons voulu que le public puisse découvrir le travail de ces artisans dans les magasins, mais aussi en coulisses. Si certaines Maisons jouissent d’une réputation à l’échelle internationale, d’autres, plus locales, n’en sont pas moins exceptionnelles. Il est temps de leur offrir la vitrine qu’elles méritent.

En tant que Présidente du BEL, vous aimez rappeler que beaucoup de ces enseignes sont détentrices d’un vrai patrimoine. Expliquez-nous…
Prenez Delvaux, la plus ancienne maroquinerie au monde. Ces Expérience Days permettront au public d’admirer une exposition hommage au Brillant, le sac emblématique de la Maison. Je pourrais aussi évoquer la biscuiterie Dandoy. Aujourd’hui, la septième génération Dandoy est à la tête de l’entreprise. Ces artisans sont de véritables passionnés, à la fois fiers de leur histoire et débordant de projets.

Depuis 7 générations, la famille Dandoy perpétue une tradition sous le signe de la transmission et du partage.

L’une des richesses du BEL, c’est la diversité des métiers qui y sont représentés. Existe t-il des synergies entre certains membres?
Créer des ponts entre nos Maisons, c’est l’une des principales missions du BEL. A l’occasion des Expérience Days, le tailleur Degand accueille par exemple la Maison Vervloet qui n’a pas d’enseigne, mais dont le savoir-faire dans le secteur de la ferronnerie d’art est exceptionnel. La création de cet atelier remonte à 1905. On peut ici parler de tradition, l’une des valeurs chères à notre association.

Une autre de vos missions consiste à redynamiser le centre-ville pour que les Bruxellois et les visiteurs aient envie d’y passer du temps. Cette manifestation doit y contribuer. Comment cela va t-il se passer en pratique?
Nous avons conçu un plan de ville répertoriant toutes les Maisons membres du BEL, ainsi qu’une brochure listant l’ensemble des participants à ce week-end découverte. Le public pourra se balader d’une boutique à l’autre en toute convivialité. Un service de navette sera également prévu pour faciliter les déplacements dans la ville et permettre au public de ne rien manquer des 38 rendez-vous proposés.

C
Vous aurez deux jours pour vous glisser dans les coulisses de De Greef, une Maison détentrice d’un savoir-faire unique dans le secteur de la Joaillerie. Le BEL répresente ausis des Maisons moins connues, comme Corica, un atelier artisanal de torréfaction de café qui, lui aussi, ouvrira ses portes les 15 et 16 décembre prochains.

Vous défendez l’excellence du commerce bruxellois. Dites-nous ce que notre capitale a, selon vous, de si spécial.
A Bruxelles, nous ne cherchons pas à rivaliser avec les grandes capitales comme Londres ou Paris. Nous cultivons plutôt notre différence au travers d’un art de vivre qui nous est propre. Le luxe à la belge va toujours de paire avec une quiétude, une bienveillance, un sens de l’accueil qui nous sont propres. Ici, les gens sont vrais, ils ne jouent pas un rôle. En témoigne, ce sens de l’humour qui rend la capitale ultra conviviale. Une capitale où il fait bon vivre.

CIM Internet