Paris Match Belgique

Quand la « Fiji Water Girl » se retourne contre Fiji Water

Kelleth Cuthbert lors des Golden Globes 2019. | © Instagram

Modes et styles de vie

Kelleth Cuthbert, alias le premier mème de 2019, attaque la marque en justice.

On peut dire qu’il y a de l’eau dans le gaz. Après avoir enflammé les réseaux sociaux lors des Golden Globes, la « Fiji Water Girl » se rebiffe. La jeune mannequin accuse aujourd’hui la marque d’avoir utilisé son image sans son accord et réclame désormais des réparations, rapporte TMZ.

Bad buzz

En cause ? Des publicités grandeur nature qui continuent de surfer sur cet ingénieux placement de produit. Kelleth Cuthbert avance qu’on lui a fait signer un « faux document » et que le buzz a rapporté quelque 12 millions de dollars à la marque. Elle veut donc faire jouer son droit à l’image (et toucher sa part).

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Virgin Radio KW (@virginradiokw) on

Lire aussi > Premier mème de 2019, « Fiji Water Girl » est une instagrammeuse chevronnée

Pour Fiji Water, « ce procès est superficiel et sans fondement ». L’entreprise avance que c’est elle qui aurait violé le deal « généreux » passé entre eux. Une histoire qui risque de faire des vagues dans les tribunaux…

CIM Internet