Paris Match Belgique

Les bons conseils mariage d’une wedding-planner : « Privilégier une fête de l’amour »

Image d'illustration. | © Unsplash

Modes et styles de vie

Sky is the limit ! Lorsqu’on rêve d’un mariage de conte de fées, toutes les extravagances sont permises. Elles ont cependant un prix…

George et Amal se sont dit oui à Venise, Harry et Megan ont déambulé en carrosse, Samuel et Vanessa ont préféré quelque chose de plus intimiste… mais quand même… madame Paradis s’est présentée à la mairie en Dior. Un mariage de star n’est pas à la portée de toutes les bourses. Nous avons rencontré Élodie Wilmès, l’une de nos meilleures wedding-planner.

Paris Match. Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire ce métier ?
Élodie Wilmès. Je suis une avocate reconvertie… et une grande romantique. Je ne m’épanouissais pas en droit des affaires. En 2013, je suis partie deux mois à Montréal et j’ai découvert l’univers des blogs. La création de mon blog, Love & Tralala, m’a permis de rencontrer pas mal de gens dans le milieu du mariage et cet univers m’a immédiatement séduite. Je m’occupe non seulement de l’organisation et de la décoration, mais aussi des arrangements floraux. J’ai développé le segment des cérémonies d’engagement pour les couples qui ne se marient pas à l’église. Ces cérémonies sur mesure, basées sur l’histoire d’amour du couple, sont devenues ma marque de fabrique. De plus en plus de gens sont à la recherche de quelque chose de différent.

Lire aussi > Les nouvelles entrepreneuses à la poursuite de leur passion

Quel est le budget à prévoir pour un mariage de star ?
Il n’y a pas de limites. On parle de plusieurs centaines de milliers d’euros… parfois beaucoup plus. Un mariage moyen en Belgique, pour une centaine d’invités, coûte environ 30.000 euros. Le budget peut monter très rapidement.

DR

Avez-vous déjà eu des demandes un peu folles ?
Les couples qui font appel à moi sont rarement dans le bling-bling ou le m’as-tu-vu. Cette année, je vais organiser un mariage à Bali. Ça correspond à l’histoire du couple qui veut se retrouver avec une quarantaine d’invités dans un lieu qui compte beaucoup pour eux. Leur démarche a un sens. Je vais également accompagner un autre couple pour un mariage dans un riad à Marrakech. Je leur organise une cérémonie dans le désert. Les budgets restent néanmoins raisonables.

Les mariés rêvent-ils d’avantage de vivre des expériences sur-mesure ?
Oui ! Il est souvent plus important de vivre une journée qui colle avec ses valeurs. J’organise parfois des mariages où l’on retrouve quatre-cents personnes à l’apéritif… surtout les amis des parents… Ce ne sont pas ceux où l’on s’amuse le plus ! J’encourage les couples qui viennent me voir à privilégier une fête de l’amour plutôt qu’un mariage basé sur les conventions. Les gens se marient plus tard. Ils ont parfois des enfants. Ça change la donne.

Lire aussi > 6 mariages célèbres passés inaperçus en 2018

Le métier de wedding-planner a le vent en poupe…
Tous les couples ne font pas appel à nous. Mais ils sont de plus en plus nombreux à le faire. C’est très confortable pour les mariés. Ils ne doivent pas se charger de tous les problèmes d’organisation. Ils sont vraiment dans le plaisir.

Vous êtes mariée ?
Fiancée ! Je suis en train d’organiser mon mariage et on pourra suivre tout ça sur mon compte Instagram.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Love & Weddings 👩🏼 E.Wilmès (@elodielovetralala) on

CIM Internet