Paris Match Belgique

Donald Trump demande un Van Gogh, il reçoit des toilettes en or

Les toilettes en or, baptisés "America", finiront-ils dans les quartiers de la Maison Blanche ? | © AFP PHOTO / William EDWARDS

art

Le couple présidentiel devra se passer de Van Gogh pourt se contenter d’une autre oeuvre, certes moins bucolique mais tout aussi inestimable.

 

À la requête du président des États-Unis, le célèbre Guggenheim a tout simplement répondu : non. L’année dernière, le Bureau du conservateur de la Maison Blanche avait fait une demande officielle au musée Guggenheim de New York : obtenir le prêt d’un tableau d’un tableau de Van Gogh.

Lire aussi > Quand Donald Trump veut vendre des avions qui n’existent que dans « Call of Duty »

Car pour décorer les appartements privés qu’il partage avec sa première dame, Donald Trump rêvait du « Paysage enneigé », peint en 1888 par le peintre néerlandais. Malheureusement, le couple présidentiel devra s’en passer et se contenter d’une autre oeuvre, certes moins bucolique mais tout aussi inestimable : des toilettes en or.

Pas touche

Comme le rapporte le Washington Post, la conservatrice du Guggenheim Nancy Spector a expliqué qu’il était impossible d’emprunter le célèbre tableau de l’homme au chapeau dans un champ sous la neige. « Merci beaucoup pour votre demande (…) Je suis désolée, cependant, de vous informer que nous sommes dans l’incapacité de contribuer à ce prêt », a-t-elle écrit dans un mail de refus. Pour justifier sa décision, le musée a précisé que l’oeuvre faisait partie de la collection Tannahauser et qu’elle ne pouvait être déplacée « sauf à de très rares occasions ». Par ailleurs, le tableau devrait prochainement être exposé au musée Guggenheim de Bilbao, en Espagne.

Lire aussi > Donald Trump : une année de présidence en 10 photos

Mais en guise d’emprunt de rechange, la conservatrice du musée a suggéré une oeuvre plutôt ironique. Un WC en or de 18 carats destiné à être installé dans la salle de bain présidentielle, signé par la patte de l’artiste italien Maurizio Cattelan. Longtemps exposée au cinquième étage du musée new-yorkais pour le plus grand bonheur des visiteurs, l’oeuvre a d’ailleurs été baptisée « America », un clin d’œil à l’excès de richesse des États-Unis. La conservatrice a par ailleurs été vivement félicitée sur les réseaux pour son idée « en or ».

Toilettes présidentielles

Interrogée par le Washington Post, Nancy Spector a précisé que Maurizio Cattelan était d’accord pour consentir à un prêt de « longue durée » de son oeuvre au couple présidentiel américain. Celle qui s’est déjà montrée très critique envers le président républicain a ajouté – notamment pour justifier le sens de ce choix qui pourrait paraître provocateur – de façon très artistique avec une touche d’abstrait :  « Quel est le sens de notre vie ? Tout semble absurde jusqu’à notre mort et ensuite cela prend sens ». On attend toujours de savoir ce qu’en pense la Maison Blanche. Et si les toilettes dorés finiront finalement dans les quartiers présidentiels de Washington.

CIM Internet