Paris Match Belgique

Knokke 2018 : L’art s’invite à la plage tout l’été

À Knokke, de belles initiatives rayonneront tout l’été. | © Unsplash

art

On connaissait Knokke pour avoir inspiré bon nombre de peintres et d’artistes. Voilà que cette année, la même muse inspirera de belles initiatives qui rayonneront tout l’été. Suivez le guide, Anthony Wittesaele, à la fois Echevin du Tourisme, de la plage et des concessions, mais aussi de l’eau.

Paris Match. On connaissait l’essentiel de vos compétences mais l’eau courante, c’est nouveau ?
Anthony Wittesaele. Il s’agit d’une petite curiosité locale qui a toujours existé : la commune est la seule de toute la Flandre à être propriétaire d’une partie de son eau potable grâce à une zone d’extraction située sous le terrain de golf qui nous permet de couvrir 1/3 de nos besoins, le reste provenant pour une part de Wallonie et pour l’autre de Hollande. En attendant, notre eau est la moins chère de toute la région flamande. Et en cas de pépin avec le goût de l’eau, c’est à moi qu’il faut téléphoner !

A part cette histoire d’eau, Knokke met la gomme cette année sur un autre patrimoine qui lui est intimement liée, celui de l’art. On s’en rend compte dès qu’on arrive aux abords du centre.
Tout le monde connaît en effet le nombre impressionnant de galeries situées sur notre territoire. Dans cet esprit, nous avons participé au programme Beaufort conviant toute la Côte belge à se choisir un artiste et à en exposer une œuvre en la mettant bien en vue. Chez nous, il s’agit d’une installation du sculpteur français Jean-François Fourtou intitulée Beach Castle. Il s’agit d’un amoncellement de cabines de plages comme si elles avaient été soufflées par le vent et encastrées les unes sur les autres. C’est donc une sorte de totem de cabines qui s’inscrit parfaitement dans l’oeuvre de cet artiste qui réside à Marrakech, connu pour ses sculptures qui se jouent des dimensions géométriques.

Sur la vague du succès : Anthony Wittesaele a manifestement trouvé son équilibre, que ce soit à son poste d’échevin, sur le sable ou la terre ferme.

L’esprit de l’art souffle aussi sur la digue et la plage.
Sur la digue, la 25ème édition de Sculptures Link met l’accent sur le travail de deux sculpteuses, Carolle Feuerman et l’Italienne Rabarama. La vingtaine d’œuvres représentent exclusivement des femmes de manière hyper réaliste qui s’adonnent aux plaisirs de l’eau et de la plage. Cette exposition temporaire se prolonge durant tout l’été. Face au casino, BMW Art Ville, en coopération avec Bozar et Knokke Heist, est une exposition dont le curateur n’est autre que Jan Fabre. Il expose 16 œuvres de sa collection privée dans un environnement très design en même temps que deux BMW customisées par des peintres renommés, l’une par Andy Warhol, l’autre par Calder. L’un des points d’attraction de cette expo est la vidéo de Jan Fabre que d’aucuns trouveront choquante évoquant dans un contexte industriel les noces improbables entre la robotique, l’art et le genre humain. Plus loin, dans les bâtiments du parc naturel du Zwin, une étonnante exposition photographique venue de Londres ‘Wildlife photographers of the year’, est consacrée aux lauréats des plus belles photos de nature. Nous sommes d’ailleurs le seul endroit du Benelux où cette exposition itinérante s’est arrêtée. Enfin, sous chapiteau, à Heist, devant le Heldenplein, la 57ème édition du festival de cartoons battra son plein.

Lire aussi >

L’apothéose ?
C’est, bien sûr, le festival de feux d’artifices, du 17 au 25 août, à 22 heures, sur la plage, juste devant le Casino. Il s’agit d’une tradition qui remonte à plus de 50 ans avec la participation, cette année, d’entreprises pyrotechniques venues de France (17 août), de Tchéquie (19 août), d’Italie (21 août), de Pologne (23 août) et de Belgique (25 août). La saison ne finit pas pour autant : outre le Zoute Grand Prix, nous allons lancer, en décembre, le festival de la lumière avec des installations lumineuses reliant les grandes artères et les magasins sur l’idée du petit Prince de Saint Exupéry. Toutes les installations seront reliées entre elles par des épisodes de cette histoire universelle qui s’accordera à merveille avec les fêtes de fin d’année.

Pour plus d’informations : Tourisme Knokke-Heist Zeedijk-Knokke 660 – 8300 Knokke-Heist 050 630 380 – www.myknokke-heist.be

Mots-clés:
art exposition plage Knokke
CIM Internet