Paris Match Belgique

Le yoga facial, la drôle de gymnastique qui défroisse les rides

Comment faire la peau à ses rides sans passer par la case bistouri. | © Facebook @ The Springs

Beauté et bien-être

Entre yoga du rire et pratique dans le plus simple appareil, la discipline indienne n’a de cesse de se réinventer. Et il n’y a pas qu’au corps et à l’esprit qu’elle fasse du bien : le yoga facial permettrait en effet d’effacer jusqu’à 3 ans du visage. 

C’est en tout cas ce qu’affirment des chercheurs américains de la Northwestern University de Chicago qui ont démontré que 20 semaines de pratique assidue de ces drôles de grimaces permettent de rajeunir visiblement l’aspect du visage en agissant sur l’élasticité de la peau et la microcirculation sanguine. Ou comment faire la peau à ses rides sans passer par la case bistouri.

Lire aussi > Les conseils des pros pour lutter en beauté contre les signes de l’âge

Durant cinq mois, 27 femmes âgées de 40 à 65 ans se sont astreintes à une pratique régulière des différents exercices repris dans le yoga facial. Soit 32 mouvement à réaliser pendant une minute chacun, à adapter en fonction des zones ciblées. Parmi les exercices repris, on retrouve notamment des massages des pommettes, mais aussi des entraînements à ouvrir grand la bouche pour former un O. Et surtout, sourire un maximum pour faire travailler les muscles des joues. Et si le concept peut prêter à sourire, justement, selon les experts, on ferait difficilement plus efficace pour combattre les signes de l’âge.

Sous la peau

Spécialiste de la discipline, Anne-Lise Hagen a ainsi affirmé au quotidien Metro que le yoga facial serait le seul moyen de combattre en profondeur le vieillissement du visage. « Le Botox ne dure pas éternellement, et les crèmes sont d’usage topique. Ils n’ont aucun effet sur ce qui se passe sous la surface de la peau, comme la perte de tonus musculaire et le manque d’oxygène. Faire régulièrement des exercices faciaux améliore la circulation et l’afflux de sang au visage, ce qui prolonge la production de collagène et d’élastine ». Avec le bénéfice ajouté que contrairement aux options proposées par la chirurgie esthétique, se livrer à des grimaces devant la glace ne coûte rien.

CIM Internet