Paris Match Belgique

Mieux vaut dormir que courir pour préserver sa santé

Une sieste plutôt qu'un jogging, et c'est la science qui l'affirme ! | © Flickr @ Judit Klein

Beauté et bien-être

C’est le genre de nouvelle qui fait extrêmement de bien un samedi matin et permet de cautionner sans honte la grasse matinée. Selon une récente étude britannique, mieux vaut en effet dormir que faire du sport pour préserver sa santé. 

Selon le docteur Docteur Guy Meadows, expert du sommeil chez Philips, une bonne nuit de sommeil aurait en effet plus d’effets bénéfiques sur la santé qu’une activité physique trop intense. Car gare aux effets sur la ligne de ceux qui ne dorment pas assez.

Dormir moins de 7 ou 8 heures par nuit augmente le pourcentage de graisse dans notre corps. Les recherches montrent que les personnes qui dorment en moyenne 6 heures par nuit sont 27% plus susceptibles d’être en surpoids.
Guy Meadows

Un pourcentage qui augmente au rythme de la diminution des heures de sommeil : les personnes qui ne dorment que 5 heures par nuit sont susceptibles à 73% d’être en surpoids. Un excès pondéral qui s’explique par deux hormones liées au sommeil, la ghréline et la léptine.

Réveil affamé

La ghréline est chargée de réguler notre appétit, tandis que la leptine, elle, régule notre sentiment de satiété. Or selon les recherches de Guy Meadows, après une nuit de sommeil trop courte, les niveaux de ghréline augmentent tandis que ceux de léptine diminuent. Autrement dit, on se réveille affamé. Et le Docteur Meadows de rappeler que les personnes qui ne dorment pas assez sont également plus susceptibles de se blesser lors d’une séance de sport. Autant d’excuses pour appuyer sur snooze plutôt que de chausser ses baskets !

 

Mots-clés:
santé sport sommeil dormir
CIM Internet