Paris Match Belgique

6 astuces pour garder son logement frais durant l’été

air frais

Se réfugier dans son frigo n'en fait pas partie. | © Fox

Beauté et bien-être

Si passer la journée devant son ventilateur est forcément tentant, il y a d’autres solutions pour rester au frais. Le tout, sans mettre la climatisation.

Canicule, sécheresse, déshydratation… L’été peut parfois devenir enfer – il doit y faire tout aussi chaud. Que ce soit au travail, dans la rue ou même à la maison, la chaleur semble parfois insoutenable. Il existe néanmais des astuces simples et efficaces pour garder un intérieur frais en pleine canicule, sans pour autant vider son porte-feuille dans la climatisation.

Lire aussi > Dix piscines extérieures sublimes en Belgique

Miser sur les volets et les rideaux

La méthode traditionnelle. Pour garder un intérieur frais, rien de tel que de fermer ses volets ou ses rideaux. En été, le soleil tape sur les fenêtres et fait rapidement grimper la température à l’intérieur de la maison. « Les vitrages représentent en moyenne deux tiers des apports de chaleur à cette période de l’année« , explique Engie. Pour éviter de fondre sur son fauteuil, il suffit donc d’empêcher la chaleur de rentrer dans votre logement. Pour cela, il faut tirer les volets, stores ou rideaux dès que le soleil éclaire ses fenêtres et les laisser fermer jusqu’à ce que la nuit tombe.

Profiter de l’air nocturne

En revanche, dès que le mercure baisse, il faut tirer parti de ces heures plus fraîches pour ouvrir les fenêtres avant d’aller dormir. En plus d’aérer pendant la nuit, vous pouvez créer des courants d’air en utilisant les fenêtres présentes sur des façades opposées. Cette ventilation naturelle permet ainsi de dissiper la chaleur présente à l’intérieur. Si vous habitez dans une maison à plusieurs étages, il est conseillé d’aérer à tous les niveaux pour évacuer l’air chaud.

Un ventilateur glacé

Le ventilateur est votre véritable ami quand la chaleur devient insoutenable. Mais il pourrait être encore plus efficace, avec cette astuce toute simple : remplissez un saladier de glaçons (ou de pains de glace, comme ceux présents dans votre congélateur) et déposez-le devant le ventilateur. Effet glacial et rafraîchissant assuré !

Éviter les appareils électriques chauffants

Cela paraît logique, mais on a tendance à les oublier. Télévision, ordinateur, imprimante chargeurs branchés… Quand ils ne sont pas complètement éteints, ces appareils électriques font monter la température de la maison. Il faut donc éviter de les laisser branchés, même en veille. Même chose en cuisine. Préchauffer le four à 200° dégagera inévitablement de la chaleur. Solution ? Privilégiez le barbecue.

Lire aussi > 7 indispensables pour réussir son barbecue végétarien

Faire confiance à la nature

En été, les plantes sont vos alliées. Les placer près des fenêtres peut faire office d’écran et protéger votre logement de la chaleur. Régulièrement arrosées, elles peuvent aussi faire baisser la température de quelques degrés grâce à l’évapotranspiration. Dans votre jardin, au lieu d’installer une terrasse en pierre qui retiendra la chaleur, mieux vaut planter des végétaux ou arbustes à feuilles caduques dont les feuilles tombent en hiver. « Placés à proximité des fenêtres ou des baies vitrées, ils peuvent vous apporter un ombrage agréable en été, sans pour autant vous priver de lumière naturelle en hiver », explique Engie.

Investir sur le long terme

Sans compter sur la clim’, trop énergivore, il existe d’autres aménagements sur le long terme : l’isolation de la toiture, des murs et des sols, par exemple. Ces solutions sont également utiles pour d’autres saisons. En été, le matériau isolant absorbe la chaleur et en hiver, le froid. Moins coûteux, l’achat de films isolants de survitrage est également un bon investissement.

CIM Internet