À 96 ans, une Canadienne épatante se met à la musculation

À 96 ans, une Canadienne épatante se met à la musculation

Aujourd'hui, la nonagénaire est capable de courir une quinzaine de minutes sur tapis roulant, et elle soulève même des haltères. | © Unsplash

Beauté et bien-être

Winnie Clements a décidé de se rendre à la salle de sport avec sa fille Patricia suite au décès d’un proche.

La force de l’âge. Lorsque Winnie Clements a débarqué dans son établissement au mois de juin dernier, le coach sportif Valentine Payne n’en a pas cru ses yeux. Et son étonnement n’allait pas s’arrêter là.

Course et haltères

À 96 ans, Winnie impressionne par sa détermination… et sa force. Après lui avoir concocté un programme sur mesure pour renforcer ses jambes et ses abdos, le coach avoue être « bluffé ». Après quelques semaines d’entraînement, la nonagénaire est capable de courir une quinzaine de minutes sur tapis roulant et elle soulève même des haltères.

Lire aussi > Les sports de combat se féminisent

« Cest une guerrière »

C’est après le décès d’un être cher que Patricia Clements, sa fille de 74 ans,  s’est décidée à retrouver une certaine condition physique. Et Winnie voulait en être. «  C’est assez impressionnant, mais ma mère est une femme épatante. C’est une guerrière. Elle a toujours été pleine d’énergie. C’est le genre de femme qu’elle est », peut-on lire sur le site de Radio Canada. Winnie, elle est ravie de son nouveau hobby. « Ça me donne de la force.  Aujourd’hui, je mange mieux et j’aime le poulet », avoue cette femme étonnante qui suit aussi un régime spécifique. Une vraie source d’inspiration, même pour les jeunes.

CIM Internet