Paris Match Belgique

Pour recharger ses batteries, mieux vaut prendre congé le mercredi

congé

Selon la même logique, le mercredi peut également être le meilleur jour pour décider de faire du télétravail. | © Unsplash/Drew Coffman

Beauté et bien-être

Envie de prendre congé vendredi et profiter d’un long week-end pour se relaxer, reprendre des forces et mieux réattaquer le lundi ? Ce n’est pas vraiment la meilleure idée.

Si votre horaire habituel est du lundi au vendredi, un week-end de trois jours peut être tentant. Partir à la mer, se promener en Ardennes, se coucher simplement au soleil avec un bouquin… Mais la meilleure sensation que peut procurer ce long week-end, c’est le réveil le dimanche matin après avoir réalisé qu’il restait encore un jour de repos. Pourtant, une pause en plein milieu de la semaine serait plus relaxante et ressourçante.

La clé pour recharger ses batteries, c’est de se donner un rythme et un jour pour casser la routine tyrannique d’une semaine surchargée. « Tout le monde a un chronotype différent. Certaines personnes bougent plus lentement, d’autres se déplacent plus rapidement« , explique Dawna Ballard, professeure de communication à l’Université du Texas à Austin et spécialiste de la chronémique, l’étude de la temporalité humaine, à Quartzy. « Notre travail, par contre, n’en tient pas compte et dit en réalité, voici la vitesse à laquelle vous devez travailler et voici quand vous devez travailler« .

Lire aussi > Les travailleurs belges en moyenne 6 ans plus vieux qu’ils ne le sont vraiment

congé
À chacun son rythme. © Pexels

Le blues du lundi matin expliqué

Si une période exceptionnelle, causée par exemple par un grand projet à rendre pour une date définie, peut restructuer temporairement nos vies, une période cyclique, comme une semaine de travail de cinq jours suivie par deux jours de repos, ont une influence psychologique démesurée. En cause ? Les répétitions, la routine. « La semaine ne cesse de se répéter et, parce qu’elle ne cesse de se répéter, elle développe un réel pouvoir« , analyse la spécialiste avant d’expliquer que les rythmes internes et externes sont souvent en contradiction les uns avec les autres. L’une des raisons pour lesquelles les lundis matins sont si difficiles. « Vous venez d’un week-end où vous avez pris votre propre rythme. Il faut donc passer à un tout autre rythme« , celui du travail. « Il y a cette friction« .  

Une pause le mercredi interrompt le rythme de travail imposé et vous donne une chance de redécouvrir votre rythme interne le temps d’une journée. Si un long week-end vous donne un peu plus de temps sur votre propre horaire, il ne perturbe pas réellement le pouvoir répétitif de la semaine. Au contraire, un mercredi de congé construit de l’espace de chaque côté, et déplace l’équilibre entre votre rythme et votre travail – en votre faveur.

Congé ou… télétravail

Selon cette même logique, le mercredi peut également être le meilleur jour pour décider de faire du télétravail. « Vous commencez la semaine en sachant que vous n’avez que deux jours à ce rythme et ensuite, vous revenez au vôtre », explique Dawna Ballard décrivant le changement de perspective comme un mercredi de congé. « Il y a un plus grand sentiment de calme et de contrôle« .

Mots-clés:
congé télétravail
CIM Internet