Paris Match Belgique

Pourquoi le cannabis s’invite sur les tapis rouges des cérémonies

cbd tapis rouge

Mandy Moore lors des Golden Globes en janvier 2018. | © VALERIE MACON / AFP.

Beauté et bien-être

La réponse se trouve dans l’atroce supplice de parader avec des escarpins.

La saison des cérémonies du divertissement (BAFTA, Grammy Awards, Oscars) a été lancée de la plus belle des manières avec un tapis rouge de haut vol lors de la 76ème cérémonie des Golden Globes la nuit dernière à Los Angeles. Les défilés de stars habillées sur leur 31 vont à coup sûr nous éblouir mais ce qu’on sait moins, c’est que nombre des mannequins et actrices y paradant souffrent parfois le martyr pour être parfaites.

Lire aussi > Coca-Cola projette de lancer une boisson au cannabis

Une crème miracle

Et pour alléger cette souffrance, nombre d’entre elles optent pour le cannabis, ou plus exactement le « cannabis cannabidiol » plus connu sous le nom de CBD, comme nous apprend Page Six. Appliqué sur les pieds sous forme de crème, il apaise et permet aux muscles d’être détendus. Sur Instagram, la styliste Karla Welch, qui travaille notamment avec Karlie Kloss et Sarah Paulson, en a même fait sa publicité. « La crème ‘douleur et bien-être’ [de The Lord Jones] au cannabidiol est un vrai remède pour les pieds sur le tapis rouge », écrit-elle.


Un remède qui fait de plus en plus fureur. La star de This is Us Mandy Moore avait notamment révélé être devenue une adepte du CBD en crème pour moins souffrir sur les tapis rouges. « Ma styliste me l’a recommandée », a-t-elle expliqué. « Je lui ai demandé s’il existait une sorte de crème anesthésiante, et elle m’a dit ‘Non, mais essaie celle de Lord Jones au cannabidiol’. Je vais peut-être planer cette année ! »

Lire aussi > « Cannabis légal » en vente libre à Bruxelles : Vraiment sans danger ?

Dépourvu de THC, la molécule qui présente des effets psychoactifs (dépendance, anxiété, « effet planant ») sur le cerveau, le CBD n’est donc pas considéré comme un psychotrope, à contrario du cannabis traditionnel. On vous prévenait déjà en septembre dernier que la nouvelle molécule à la mode, qui s’introduit peu à peu en Belgique, faisait fureur outre-Atlantique et attirait les investisseurs de toutes parts. Son marché est estimé à 40 milliards de dollars rien qu’aux États-Unis.

CIM Internet