Paris Match Belgique

Pourquoi faut-il se méfier de la crème solaire naturelle et fait maison ?

crème solaire

La plupart des recettes artisanales peuvent être dangereuses pour la peau. | © Pexels / Moose photos

Beauté et bien-être

Écolo, pratique et économique, le DIY a le vent en poupe. Mais il est déconseillé lorsqu’il s’agit de rayons ultraviolets.

 

Dentifrice, lessive, shampoing, déodorant… En pleine vague éco-responsable et zéro-déchet, ils sont de plus en plus à fabriquer eux-mêmes leurs produits d’entretien, d’hygiène et de beauté. Avec l’arrivée de l’été, nombreux sont ceux qui – par souci environnemental ou économique – tirent un trait sur les crèmes solaires et autres huiles bronzantes pour concocter leur propre lotion protectrice. Pourtant, le fait-maison est loin d’être conseillé lorsqu’il est question d’UV.

Coups de soleil et cancer de la peau

Le DIY a le vent en poupe et il suffit de surfer sur le net pour s’en rendre compte. Envie de fabriquer votre propre baume à lèvres ? En un clic, des dizaines de recettes défilent sous votre nez et il n’y a plus qu’à choisir celle que vous préférez. Même chose en ce qui concerne le savon ou le produit vaisselle 100% naturel. Or quand il s’agit de crème solaire, la référence c’est Pinterest. Mais comme le souligne le Huffpost dans un article publié cette semaine, la majorité des recettes homemade publiées sur le réseau social peuvent être dangereuses pour la peau, insuffisamment protégée des rayons du soleil.

Lire aussi > La crème solaire respectueuse des océans existe-t-elle vraiment ?

Problème : ce type de préparations artisanales suscitent un vif intérêt chez les internautes, s’inquiète une étude publiée dans la revue Health Communication et relayée par Slate, qui met en garde contre les dangers d’une crème solaire dépourvue des ingrédients indispensables contre les rayons ultraviolets. « C’est dans l’air du temps et c’est très populaire », déclare au site One Zéro Lorie McKenzie, l’une des co-auteurs de l’étude. « Mais c’est vraiment inquiétant car au mieux, ils risquent un mauvais coup de soleil. Au pire, c’est la possibilité future d’un cancer de la peau, surtout si ce sont des enfants », déplore-t-elle.

crème solaire
Les crèmes solaires fait-maison protègent mal des rayons ultraviolets, voire pas du tout. © Maggie Zhan

Protection zéro

Comme l’indique le Huffpost, le facteur de protection solaire de ces crèmes naturelles (souvent à base d’huile de coco, d’huile d’olive, de beurre de karité et d’huiles essentielles) est beaucoup trop faible – de 2 contre un minimum de 30 suggéré par les dermatologues. « Il y a beaucoup de technologies qui entrent dans la fabrication des nanoparticules présentes dans les écrans solaires et il y a des pourcentages spécifiques de zinc ou de titane à respecter », explique la dermatologue Devika Icecreamwala. « Si vous utilisez un écran solaire fait maison et qu’il n’est pas efficace, c’est comme si vous ne portiez pas d’écran solaire du tout. Et plus il y a de coups de soleil, plus le risque de cancer de la peau augmente. » La prudence est de mise.

CIM Internet