Paris Match Belgique

Qui est Teddy Quinlivan, le premier mannequin transgenre de Chanel ?

Les marques se l'arrachent. | © Capture écran / @teddy_quinlivan

Beauté et bien-être

L’Américaine Theodora Quinlivan prête ses traits à la maison française pour sa dernière campagne. 

Chanel entre dans une nouvelle ère. Avec « Chanel Pick Me Up », sa toute nouvelle campagne beauté, la marque tient sa première égérie transgenre. C’est Theodora « Teddy » Quinlivan qui est l’heureuse élue. Un (petit) pas de plus vers une industrie de la mode plus inclusive qui mérite bien un portrait.

Coup de projecteur

À 25 ans, Teddy n’est pas une inconnue puisqu’elle a déjà pris la pose pour de nombreuses couv’ et marques prestigieuses dont Versace, Marc Jacobs et surtout Louis Vuitton. C’est en effet Louis Ghesquière, directeur artistique de la maison de couture française qui a donné sa chance au mannequin dès 2015 lors d’un défilé printemps-été. Un sacré coup de projecteur qui a fait décoller la carrière de la jeune New-Yorkaise.

 

View this post on Instagram

 

🏹

A post shared by Theodora Quinlivan (@teddy_quinlivan) on

Lire aussi > Valentina Sampaio, premier mannequin transgenre à rejoindre Victoria’s Secret 

En 2017, Quinlivan fait son coming-out à l’occasion d’une interview avec CNN Style, poussée par le climat politique tendu de l’ère Trump. « La communauté trans mérite plus de visibilité. Et cette visibilité apportera avec elle la tolérance », urge celle qui se décrit comme « une femme cisgenre » depuis sa transition à l’âge de 16 ans.

Le monde vous rejettera, crachera sur vous et vous dira que vous ne valez rien.

Aujourd’hui, le mannequin en vogue est on ne peut plus fier de marquer l’histoire de Chanel. « Je suis la première personne ouvertement trans à travailler pour la maison Chanel et je suis très fière de représenter ma communauté« , écrit-elle sur Instagram. « Le monde vous rejettera, crachera sur vous et vous dira que vous ne valez rien. C’est votre travail d’avoir la force de vous lever et de continuer à vous battre, parce que si vous abandonnez, vous ne ferez jamais l’expérience des larmes du triomphe. Merci à tous ceux qui ont fait de ce rêve une réalité !« 

 

View this post on Instagram

 

💄CHANEL BEAUTY💄 -I find I don’t cry anymore when things are sad, but isn’t it interesting when we shed tears in moments of triumph. This was one of those triumphant cry moments for me. My whole life has been a fight. From being bullied at school consistently, kids threatening to kill me and going into graphic detail how they were going to do it, my own father beating me and calling me a fagot, to receiving industry blowback after speaking publicly about being sexually assaulted on the job… This was a victory that made all of that shit worth it. I had walked 2 shows for Chanel while I was living in stealth ( stealth meaning I hadn’t made my trans identity public yet) and when I came out I knew I’d stop working with some brands, I thought I’d never work with the iconic house of Chanel ever again. But here I am in Chanel Beauty Advertising. I am the first openly trans person to work for the house of Chanel, and I am deeply humbled and proud to represent my community. The world will kick you down, spit on you, and tell you you’re worthless. It’s your job to have the strength to stand up and push on, to keep fighting, Because if you give up then you will never experience the tears of triumph. Thank you to everyone who made this dream a reality! @nicolaskantor @shazmakeup @sebastienrichard1 @casadevallbelen

A post shared by Theodora Quinlivan (@teddy_quinlivan) on

CIM Internet