Paris Match Belgique

Oui, travailler en musique nous fait le plus grand bien (et c’est la science qui le dit)

Image d'illustration. | © Pexels

Beauté et bien-être

Plusieurs études scientifiques sont là pour le prouver une bonne fois pour toutes.

Dans un open-space, travailler avec son casque vissé sur les oreilles peut vite vous faire passer pour un.e asocial.e. Mais vous auriez tort de vous en priver : la musique a de nombreux bienfaits au boulot.

« Elle diminue le stress et l’anxiété »

Votre playlist du moment peut effectivement faire le plus grand bien à votre productivité, à la mémorisation et peut même endiguer le coup de barre qui vous pend au nez. En 2017, une étude avançait que 9 travailleurs sur 10 réussissent mieux les tâches qu’ils ont à accomplir lorsqu’ils ont du son dans les oreilles. Sur les personnes étudiées, 81% avaient abattu leur travail plus rapidement que les autres, privés de toute mélodie.

Lire aussi > Travailler un jour par semaine peut tout changer à notre santé mentale

Pour arriver à ce rendement, mieux vaut miser sur nos chansons préférées.  « La musique qui nous plaît stimule les circuits de la récompense dans notre cerveau. En résulte la production de la dopamine, neurotransmetteur responsable du sentiment de bien-être », estimait Hervé Patel, chercheur en neuropsychologie à l’Université de Caen, lors d’un entretien avec France Musique. « Dans le milieu de travail, elle peut ainsi diminuer le stress et l’anxiété », précisait-il à l’attention des mélomanes.

Unsplash / Malte Wingen

Pour autant nous ne sommes pas tous égaux devant une radio qui crache ses décibels à l’attention de toutes et tous. Les introvertis, eux, ont beaucoup de mal avec ça. « La musique de fond serait bénéfique pour les extravertis alors que les introvertis devraient plutôt s’en passer. (…) Lors de tests de mémoire, les introvertis ont montré de meilleures performances avec du silence qu’avec de la musique complexe », expliquait Mats Küssner, un docteur en musicologie, dans un article signé Slate. On y ira donc mollo sur la variété française et le R&B édulcoré. Pour le bien des collègues.

CIM Internet