Paris Match Belgique

C’est quoi le Nunchi, le superpouvoir coréen du bonheur et du succès ?

nunchi

Image d'illustration. | © Unsplash / Trung Thanh.

Beauté et bien-être

Après le feng shui à la japonaise et l’art de vivre danois ou hygge, voici le flair coréen, dit Nunchi.

Il est un sixième sens à mi-chemin entre l’empathie et le tact, plus proche de l’intelligence émotionnelle que de l’intelligence tout court, qui mène ceux qui l’appliquent sur le chemin d’une vie apaisée et apaisante. Le Nunchi n’est autre que le principe directeur de la vie coréenne. Il est l’art de lire une pièce, votre façon de comprendre ce que les autres pensent et ressentent, et s’utilise pour aller de l’avant.

Lire aussi > Cosagach, le nouveau « hygge » venu d’Écosse

Véritable méthode éducative, état d’esprit propre au « pays du Matin calme », le Nunchi, qui éclot de la sagesse de Confucius, est un enseignement qui perdure depuis cinq millénaires au sein de la société coréenne. Il se traduit littéralement par « mesure du regard » et est souvent vu comme le superpouvoir des Coréens.

Les yeux et les oreilles, nos meilleurs atouts

Avoir un bon Nunchi signifie réévaluer en permanence ses hypothèses sur la base d’un nouveau mot, d’un geste ou d’une expression faciale que vous observez chez d’autres personnes, afin d’être toujours présent et pleinement conscient dans l’instant. Nous disposons tous des outils pour le trouver et le cultiver – nos yeux et nos oreilles.

Et le « Nunch » est loin d’être un don fantasque. Il se travaille constamment puis se transmet aux enfants. Les parents coréens éduquent ainsi leurs petits dès que ceux-ci parviennent à prononcer leurs premiers mots. Il faut dire que cet oeil mesuré correspond à une qualité primordiale : le sens de l’observation.

nunchi
Ouvrez les yeux. © unsplash / Eric Ward.

Et les Coréens sont la preuve vivante que le nunchi fonctionne. La Corée du Sud est passée de l’un des pays les plus pauvres du monde à un des pays les plus riches, les plus avancés sur le plan technologique et sans doute les plus cool de la planète en seulement soixante ans. La popularité de la K-Pop, des marques de beauté coréennes et bien plus encore est imputable à la capacité des Coréens à penser « outside the box ». Un succès en grande partie dû au Nunchi.

Lire aussi > Oubliez le « hygge » : Voici le « niksen », l’art hollandais de ne rien faire

Alors comment le Nunchi peut agir dans notre vie personnelle ? Bien rodé, il peut nous aider à choisir la bonne ou le bon partenaire dans la vie ou dans les affaires, nous aider à briller au travail, nous protéger contre ceux qui vous veulent du mal et même réduire l’anxiété sociale.

4 conseils pour pratiquer son Nunchi :

Vous commencez une nouvelle aventure au travail ou rentrez dans une nouvelle école ? Chaque fois que vous entrez dans une pièce, avant de prononcer un mot, prenez sa « température ». Les gens semblent-ils tristes ? Détendus ? Nerveux ? Rappelez-vous que tout le monde est là depuis plus longtemps que vous. Regardez-les pour obtenir des informations. Si vous ne savez pas quelle est la situation, ne dites rien pour le moment, à part « Bonjour ».

Premier date avec une nouvelle rencontre ? Avant de parler de vous et de vos goûts certainement très raffinés, écoutez plutôt deux fois qu’une avant d’ouvrir la bouche. L’écoute présente un avantage non négilgeable : elle a un effet naturellement calmant, vous permettant ainsi de dissiper une partie de l’anxiété.

Lors d’une réunion chargée, ne manquez jamais une bonne occasion de vous taire. Vous apprendrez beaucoup plus de ce que les gens vous disent que l’inverse. Ainsi, lorsque vous contribuez, vous apportez un point de vue plus nuancé et plus perspicace. Extravertir et s’exprimer pour le plaisir n’est pas le seul moyen de réussir.

Lire entre les lignes. Les autres ne disent pas toujours ce qu’ils pensent et c’est leur droit. Si cela rend quelqu’un anxieux d’être franc, alors ne le mettez pas dans cette position. Faites attention au contexte et à ce qu’ils ne disent pas.

CIM Internet