Paris Match Belgique

Ceux qui dorment à droite du lit sont insupportables (et c’est la science qui le dit)

Les "gauchers", eux, sont plus faciles à vivre. | © Pexels

Beauté et bien-être

Une étude scientifique met en avant les différences entre ceux qui dorment à droite ou à gauche du lit. 

C’est un fait : la plupart d’entre nous sommes très attachés à notre côté du lit. Que ce soit à la maison, en vacances, dans un Airbnb pour un city-trip ou lors du sempiternel week-end chez les beaux-parents, on choisit systématiquement soit la gauche, soit la droite – certain.e.s se mettent carrément en plein milieu mais ce n’est pas le sujet. Et, croyez-le ou non, notre choix en dirait long sur notre personnalité.

La politique du plumard

Selon une récente étude britannique repérée par Glamour ou encore Bustle, celles et ceux qui font leur roupillon à gauche sont bien plus faciles à vivre. Eh oui, se lever (littéralement) du pied gauche leur réussit puisqu’ils se réveilleraient de bien meilleure humeur et seraient plus enclins à gerér les petits tracas du quotidien sans se faire de mouron. « Plus d’un quart des personnes qui dorment à gauche ont une vision positive de la vie alors que seuls 18% de ceux qui dorment à droite sont dans ce cas », peut-on lire dans la recherche qui se base sur les habitudes de sommeil de 3000 adultes.

Unsplash / Quin Stevenson

Lire aussi > Pourquoi vous ne devriez jamais dormir avec un verre d’eau à côté de votre lit

Et parlons-en de ceux qui préfèrent la droite. Plus grincheux, plus stressés et plus loup solitaire dans l’âme, ils sont plus nombreux à détester leur travail : près d’un tiers des « gauchers » se sentent bien au boulot contre 18% pour les « droitiers ». Autre donnée intéressante ? Les 3/4 d’entre nous refusons catégoriquement de changer de côté du lit. Nous, on comprend tout à fait le côté gauche…

CIM Internet