Paris Match Belgique

Avec les maillots de bain menstruels, vous allez profiter de la plage comme jamais durant vos règles

Avec les maillots de bain menstruels, vous allez profiter de la plage comme jamais durant vos règles

Avantages et inconvénients du maillot de bain menstruel, on vous dit tout. | © FEMPO

Beauté et bien-être

Ce maillot de bain va enfin faire rimer cycle menstruel et plage.

 

Depuis quelques années, le choix et le confort durant les menstruations ont bien évolué. Limité il y a encore 10 ou 20 ans aux serviettes hygiéniques et aux tampons, les femmes ont aujourd’hui différentes options qui s’offrent à elle pour vivre au mieux cette période. Si la coupe menstruelle séduit certaines femmes, d’autres la trouvent peu pratique et trop contraignante. Mais quelles alternatives s’offrent à nous quand on n’a peur des potentiels chocs toxiques des tampons et que l’on veut une solution plus écologique que les serviettes hygiéniques ? Les culottes menstruelles, bien-sûr !

Lire aussi > Journée mondiale de l’hygiène menstruelle : 5 alternatives au tampon pour se protéger sans se méfier

Confortable et pratique, la culotte menstruelle retient les fluides toutes une journée. Sans fuites, sans odeurs, et sans produits chimiques, ce produit a déjà conquis de nombreuses adeptes. Si cette solution convient à beaucoup de femmes, malheureusement le problème persiste au moment d’aller dans l’eau. Certaines marques – comme la marque française FEMPO – ont eu la bonne idée de créer un maillot de bain menstruel. La solution pour profiter librement d’une journée à la plage.

FEMPO, c’est la contraction de Femme et de Pouvoir. C’est aussi le diminutif de « Fanm se poto mitan », qui désigne la femme au centre de la communauté en créole haïtien, précise le site. Le but est clairement affiché : donner aux femmes le pouvoir de vivre plus librement leurs règles. « On ne devrait plus avoir à subir nos cycles une semaine par mois », annonce la marque. Bien que déjà 150 000 femmes aient adopté les culottes menstruelles FEMPO, nous avons voulu tester par nous-mêmes les avantages et les inconvénients. Voici ce que l’on en pense :

Les points positifs

Premier gros point positif : le maillot de bain menstruel représente ENFIN une vraie solution pour les femmes qui ont leurs règles et qui souhaitent aller dans l’eau. À part la « cup » (qui demande beaucoup de rigueur et de temps pour la stériliser), le tampon est en fait la seule solution. Un triste constat de se dire que malgré toutes les technologies qui existent à l’heure actuelle, on n’ait pas trouvé une solution plus pratique et sans risque pour la moitié de la population dans le monde. Rien que pour cet argument, le maillot de bain menstruel représente déjà une petite révolution. S’il plaira à toutes les femmes, peu importe leur âge, il aidera sans conteste les jeunes filles, qui ont leurs règles pour la première fois, à profiter de la plage sans complexe et sans-gêne.

Pour celles qui ont l’habitude des serviettes hygiéniques, le maillot de bain menstruel ne devrait pas trop vous changer. Il absorbe le flux comme le ferait votre serviette, mais dans l’eau. Et ne vous inquiétez pas : grâce à ses matériaux, votre maillot de bain ne risque pas de gonfler à votre entrée dans l’eau ! Il est aussi, bien évidemment, plus confortable qu’un tampon.

FEMPO utilise des matériaux naturels, donc aucun risque pour votre santé. La doublure directement en contact avec votre peau est 100% coton. La partie absorbante est quant à elle réalisée à partir de jersey de coton, une manière absorbante et qui ne gonfle pas. Pour éviter les fuites, c’est un tissu imperméable en polyester qui fait l’affaire. Les maillots sont certifiés par le label Oeko Tex Standard 100, un label qui garantit que le produit fini ne contient aucune substance toxique.

Le dernier point positif est plutôt surprenant puisqu’il fait plutôt partie des inconvénients d’ordinaire : l’entretien. Si pour la « cup », certaines ont été découragées justement par le fastidieux nettoyage, le maillot menstruel est beaucoup plus facile à laver. Après utilisation, il suffit de le rincer à l’eau froide jusqu’à ce que l’eau soit claire. Ensuite mettez-le en machine à 30°C dans un filet de protection avec le reste de votre lessive. Pas de risque, le reste de sang ne tachera pas le reste de votre linge. Il faut juste faire bien attention de ne pas utiliser de savon gras (on évite le savon de Marseille, d’Alep ou noir, ainsi que les assouplissants ou adoucissants). Les savons gras bouchent les pores absorbants du maillot et l’abîment à la longue. Une culotte bien entretenue dure entre 5 et 7 ans, donc pour le maillot de bain (que l’on utilise bien moins souvent), c’est quasiment à vie ! Pour le séchage, il suffit de le laisser à l’air libre.

Les points négatifs

Premier point négatif : le flux absorbé par le maillot de bain menstruel. Contrairement à la culotte où l’on peut choisir un flux faible, moyen ou important, ce n’est pas le cas du maillot de bain. Il existe uniquement en « flux léger », ce qui correspond environ à 2 serviettes hygiéniques ou 2 tampons. Un bémol à relativiser donc puisque l’on peut tout de même tenir plusieurs heures avec. Il conviendra surtout pour des personnes avec des règles légères, ou alors en fin de cycle.

Le prix est forcément plus cher qu’un maillot de bain standard. Pour le bas d’un maillot deux pièces, il faudra débourser 49 €, et 89 € pour un maillot une pièce. Une qualité qui a un prix mais qui ne peut pas être forcément abordable par tout le monde.

Conclusion

Ce maillot de bain menstruel nous a totalement séduits. On compte bien plus de points positifs que de points négatifs, d’autant plus que cette pièce peut nous tenir pendant de nombreuses années, ce qui amortit aussi son prix. C’est un produit très agréable à porter, et avec lequel on se sent totalement en confiance. Ce maillot de bain va réconcilier à coup sûr bon nombre de femmes avec la plage, même quand elles ont leur cycle menstruel.

CIM Internet