Paris Match Belgique

Nous appliquons mal notre après-shampoing depuis tout ce temps

après-shampooing

Image d'illustration. | © Unsplash

Beauté et bien-être

Une révélation.

C’est souvent une étape pénible lorsqu’arrive l’heure de se laver les cheveux. L’étape après-shampoing est pourtant souvent nécessaire pour dompter les crinières les plus indisciplinées ou tout simplement pour avoir de beaux cheveux. Le média Madmoizelle a récemment lâché une bombe de taille en nous faisant remarquer que nous utilisons mal notre conditionné depuis des années.

L’étape que nous oublions tous et toutes ? L’essorage. En effet, le magazine InStyle, qui a interrogé la coiffeuse professionnelle Clariss Rubenstein, nous avertir que poser un après-shampooing sur des cheveux mouillés revient à essayer de mettre du savon sur une éponge complètement imbibée d’eau. Ca ne pénètre pas. « On sait depuis longtemps que l’eau et l’huile ne se mélangent pas, et si les cheveux sont pleins d’eau, c’est du gâchis ainsi qu’une perte de temps et d’argent car l’après-shampoing n’aura aucun effet sur la chevelure », explique la coiffeuse. « En revanche, des cheveux bien essorés pourront profiter des actifs du produit et il sera bien plus efficace que si toute la matière termine dans le siphon de la douche. »

Pour bien essorer ses cheveux et éviter de les rendre moussus et fourchus à force de les triturer, on opte pour une technique bien particulière signée Rubenstein : « Commencez par regrouper vos cheveux à l’arrière de la tête comme une queue-de-cheval. Pressez ensuite les longueurs en partant de la nuque jusqu’aux pointes. Répétez le mouvement autant de fois qu’il le faut : plus aucune goutte d’eau ne doit tomber. »

Maintenant, vous savez quoi faire.

Mots-clés:
Beauté cheveux
CIM Internet