Paris Match Belgique

Quand été rime avec soins de beauté : La pressothérapie, le traitement détoxifiant par excellence

Un traitement drainant qui va agir en profondeur pour supprimer la sensation de fatigue des jambes. | © D.R.

Beauté et bien-être

Chaque samedi durant tout l’été, Paris Match s’occupe de vous et vous choie.

 

Soins en institut, rituels à réaliser à la maison, cosmétiques à découvrir… Pendant deux mois, nous vous dévoilons tous nos bons plans et nos conseils pour vous accorder un moment rien qu’à vous. Fatigue, stress, pollution, alimentation parfois pas très équilibrée… Il faut le dire, nous en voyons de toutes les couleurs. Il est temps de traiter notre corps comme il le mérite, car après tout, le dicton « un esprit sain dans un corps sain » ne vient pas de nulle part.

Le soin de la semaine : La pressothérapie

En été, plus que dans n’importe quelle autre saison, il nous arrive parfois d’avoir le sentiment d’avoir les jambes lourdes ou gonflées. De fait, la chaleur peut provoquer de la rétention d’eau, une accumulation d’eau au sein d’un tissu de l’organisme, entraînant alors son gonflement. Ces gonflements peuvent se développer au niveau de différents parties bien identifiée du corps, mais touchent en général les jambes.

Que faire dans ces cas-là ? Et bien nous pouvons nous tourner vers la pressothérapie. Un traitement drainant qui va agir en profondeur pour supprimer la sensation de fatigue des jambes. Mais la pressothérapie ne s’arrête pas là dans ses promesses. Elle contribuerait également à éliminer la cellulite et lisser la peau, à façonner et resserrer une belle silhouette et enfin elle contribuerait à la perte de poids en détoxifiant l’organisme. Rien que ça !

Lire aussi > Quand été rime avec soins de beauté: La cryolipolyse, le traitement magique contre la cellulite ?

J’ai eu l’occasion de découvrir ce soin que je ne connaissais pas du tout dans L’Institut, un centre de beauté situé à la Porte de Namur à Bruxelles. L’Institut est tenu par Thomas Libert, véritablement passionné par son métier il a soif de partager son savoir-faire. Le centre se veut complètement novateur puisqu’il propose notamment une journée entièrement dédiée aux hommes, le dimanche. De plus, la maison a mis au point sa propre gamme de produits, Ophyto et 2B Bio Beauty, toutes deux confectionnées en Belgique, à Binche plus précisément. Un institut qui n’utilise que des produits maisons 100% belges ça a le mérite d’être souligné, mais je vous présenterai ces deux marques très bientôt à l’occasion d’un nouvel article. Le centre a été pensé pour offrir aux clients un pure moment de relaxation avec une lumière bleue tamisée dans toutes les pièces et une musique d’ambiance. Et comme l’Institut ne semble rien faire comme les autres, la pressothérapie se veut elle aussi novatrice. De fait, la combinaison est ici différente de celle que l’on peut retrouver dans les hôpitaux (ndlr: ce soin est parfois utilisé en kiné après une intervention chirurgicale par exemple, pour éviter la formation de caillot sanguin), puisqu’elle a été ici été confectionnée sur mesure pour qu’elle arrive sous la poitrine, de manière à couvrir le ventre également ce qui n’est pas banal !

©L’Institut

En quoi cela consiste ?

Thomas a commencé par m’expliquer en détails la séance, il m’a ensuite invitée à me mettre en sous-vêtement et a recouvert mes jambes et mon ventre de la crème Minceur 2011, un produit renommé dans le domaine confectionné par son père. Il a ensuite enroulé mes jambes et mon ventre dans du papier cellophane pour protéger l’appareil de la crème et accéler l’effet du produit. La crème est très agréable, elle apporte une sensation de fraicheur et sent les huiles essentielles, ce qui a eu le don de me détendre instantanément. J’ai ensuite pris place dans la combinaison qui fonctionne par système de fermetures éclaires, c’est donc très facile à enfiler. Reliée à une machine, la combinaison a commencé à se gonfler d’air, exerçant une pression sur mon corps. Ce qui est intéressant c’est qu’il existe plusieurs modes en fonction de l’effet recherché. Ainsi, le programme visant à faire disparaitre la cellulite exercera une pression plus forte que celui destiné au drainage lymphatique. J’ai eu l’occasion de tester les deux. La pression n’est pas uniforme, ainsi toutes les zones du corps ne sont pas travaillées en même temps ce qui est vraiment un plus. De fait, j’ai littéralement eu l’impression que l’on me faisait un massage et n’ai ressenti aucune douleur. Petit plus, durant toute ma séance Thomas a pris soin de moi en réalisant un soin oxygénant et hydratant du visage dont je vous parlerai prochainement. Il est donc possible d’allier deux soins simultanément, un gain de temps !

©L’Institut

Les résultats

Etant donné que je n’ai réalisé qu’une seule séance, je ne peux pas notifier les effets que le traitement est supposé apporter sur l’aspect de la cellulite. Par contre, après une seule séance j’a perdu 600g, qui n’était en fin de compte que de l’eau. J’ai d’ailleurs dû enchaînner les arrêts aux toilettes après mon traitement, mon corps a donc véritablement éliminé une partie de ses toxines. Mes jambes ont été beaucoup plus légères durant presque deux semaines. Une chouette découverte, que je compte bien réitérer à l’occasion.

Envie de tester vous aussi la préssothérapie, retrouvez toutes les informations sur le site de L’Institut. Sachez qu’il faut compter 60 euros pour une session de 55 minutes.

CIM Internet