Paris Match Belgique

Les conseils des pros pour lutter en beauté contre les signes de l’âge

Belle à tout âge, c'est possible pour qui sait prendre soin de soi | © Airfield

Beauté et bien-être

S’il est impossible d’arrêter la course du temps, il ne convient pas pour autant de se résigner à subir les signes de l’âge. Pour garder l’éclat de son visage sans se soucier des années, on suit les conseils des professionnels. 

Dans la vie, il y a les beautés magiques, ces beautés à l’éternelle peau de bébé et aux jambes télescopiques qui assurent que le secret de leur regard vif et de leur front lisse est de boire beaucoup d’eau, et de dormir beaucoup. Et puis il y a les 99.9% d’autres femmes, celles à qui les frustrations beauté feraient bien perdre le sommeil, et qui bien qu’elles enchaînent les grands verres d’eau, voient leur visage marqué par l’âge quand même. Une fatalité ? Loin de là. D’ailleurs, s’il est impossible d’être aussi magiquement (et malhonnêtement ?) belle qu’une poupée Victoria’s Secret, les pouvoirs de la cosmétique, eux, sont accessibles à toutes les femmes. Et pour les optimiser, mieux vaut s’y prendre à temps.

Mieux vaut prévenir

Ainsi que le souligne Karine Vandebroucke, make-up artist et responsable des formations chez Estée Lauder Belgique,

On n’a qu’une seule peau, alors il faut en prendre soin, car ce n’est pas possible d’en acheter une nouvelle. Pour vieillir en beauté, il faut commencer très tôt, sans attendre que les signes de vieillesse ne se manifestent parce qu’alors, c’est trop tard.

En effet, « une fois que les signes de vieillissement sont visibles, il faut investir beaucoup plus pour tenter de les atténuer. C’est malheureux, parce qu’on a tous les moyens pour bien travailler en prévention ». Par exemple, grâce au Daywear Eye Anti-oxidant Moisture Gel Creme, un produit spécialement conçu pour les moins de 35 ans. Car il s’agit de commencer tôt : comme le rappelle Karine, « les premiers signes de l’âge apparaissent entre 25 et 30″.

Régénération cellulaire

En cause, « principalement l’environnement et une régénération cellulaire pas optimale ». Une régénération que l’on peut booster avec la nouvelle gamme de la marque, Revitalizing Suprême +. Sa promesse  ? Une peau plus lumineuse et plus ferme grâce à l’extrait de Moringa qui libère le potentiel régénérant de la peau et s’attaque à différents signes de vieillissement. Mais attention à ne pas s’y prendre n’importe comment.

Tiany Kiriloff incarne en beauté la gamme Revatilizing Supreme + -DR

La principale zone à problème au gré des années ? Le contour de l’oeil, qui trahit fatigue et âge. « Le contour des yeux a une peau qui est 40% plus fine que la peau du reste du visage, ce qui explique pourquoi cette zone vieillit plus vite car elle a moins de protection naturelle et en plus elle effectue en moyenne 10 000 micro-mouvements par jour, ce qui équivaut à une distance de 8km par jour ». Une zone dont il faut prendre grand soin, en se rappelant que ce n’est pas seulement la crème qui compte mais aussi les gestes que l’on fait. Les conseils de la pro ?

La règle numéro un pour prendre soin du contour yeux, c’est d’utiliser peu de produit. La quantité d’un grain de riz suffit pour les deux yeux. Surtout, on ne l’applique pas trop près des yeux, pas sur la cerne, et on l’applique toujours en massant de l’intérieur vers l’extérieur pour bien drainer la zone.

Trafic d’influences

Et Karine Vandebroucke de rappeler que le premier des gestes beauté est d’avoir une excellente hygiène de vie. Une philosophie à laquelle fait écho la dermatologue bruxelloise Anne Vanheuverzwijn. »On ne peut pas lutter contre le vieillissement génétique, mais il est tout à fait possible d’influencer les autres facteurs, rappelle le Dr Vanheuverzwijn. Il est nécessaire d’avoir une très bonne hygiène de vie, éviter les UV en trop forte quantité, éviter la consommation d’alcool et de tabac, qui vieillit fort la peau aussi, mais également faire du sport et manger beaucoup fruits et légumes ». Les pouvoirs magiques de l’eau, seul secret anti-âge que les tops veulent bien avouer ?

Boire beaucoup d’eau, c’est très bien pour l’organisme et la santé de la peau, mais cela me fait quand même sourire un peu quand des femmes disent que c’est leur seul secret anti-âge. Même si on n’est pas tous égaux face au vieillissement, ça tient de l’impossible.

Ce qui est possible, par contre, c’est d’établir un plan d’attaque pour préserver son capital beauté au gré des années.

La mannequin Yasmina Rossi, 63 ans – Facebook @ Yazemeenah Rossi

Résultat naturel

« Très jeune, on peut déjà avoir des rides d’expression, qui vont surtout se marquer au front et à la ride du lion. De très jeunes patients me consultent déjà parce qu’ils veulent éviter d’être marqués, explique Anne Vanheuverzwijn. Pour atténuer les rides d’expression « musculaires », il faut commencer tôt, sinon elles sont plus difficiles à rattraper. J’utilise essentiellement de la toxine botulique, de préférence à petites doses, pour obtenir un résultat très naturel. C’est très important de ne pas figer le visage des patients ». Pour lutter en beauté mais sans excès contre le poids des années, Anne Vanheuverzwijn conseille de faire chaque chose en son temps.

Dès 25 ans, on peut commencer la toxine botulique, mais pas plus en général. A partir de 30-35 ans, on peut continuer la toxine botulique et proposer également des injections à base d’acide hyaluronique qui maintiennent une bonne hydratation et boostent la production de collagène, permettant de vieillir plus lentement. Quand on atteint le cap des 45 ans, le relâchement de la peau commence, alors on peut avoir recours à un acide hyaluronique plus volumateur et un effet lifting grâce à l’hydroxylapatite de calcium.

Coup d’éclat

Depuis sa clinique privée du centre de Liège, le chirurgien esthétique Philippe Antoine a conscience d’être souvent le dernier recours pour celles qui veulent diminuer les signes du temps. « La première étape, ce sont les soins cosmétiques, et les gens ont tendance à réserver la chirurgie aux évolutions qui ne sont plus du ressort ni de la dermatologie ni des soins esthétiques plus communs ». Avec, parfois, des déceptions :

Rajeunir n’est pas possible. La chirurgie esthétique va plutôt avoir un effet rafraîchissement, c’est une démarche qui s’inscrit dans une recherche de séduction. Comme on vit de plus en plus longtemps, on cherche à séduire de plus en plus longtemps, mais il est important de ne pas effacer entièrement les rides. Elles apportent du charme au visage, et le charme est un élément essentiel de la séduction.

Et si cet amoureux de l’esthétique classique conseille à sa patientèle de garder certaines rides, il propose également une série de procédures « coup d’éclat » qui éclairent le visage sans le figer.

Lire aussi > Stop à la pollution sur votre peau

Flickr @ IMC Medical Centre

Ainsi, à la base des ailes du nez, « un endroit où l’âge se marque beaucoup », il est possible d’injecter de l’acide hyaluronique pour combler les creux. Si le Dr Antoine concède que la bouche, qui perd de son volume et de son élasticité au gré des années, est un endroit particulièrement difficile à traiter sans tomber dans l’effet « bouche de canard », « il est possible d’injecter un produit de comblement à l’intérieur des lèvres pour les rendre plus pulpeuses, avec un rendu très naturel ».

Savourer l’automne

Ici, pas de ligne du temps à respecter, « le vieillissement est un processus très injuste, tout le monde ne vieillit pas de la même manière. Il n’y a pas d’âge pour les procédures, ce qui est important, c’est d’être attentif à soi. Les personnes ont un moment dans leur vie où elles se plaisent et elles essaient par la suite de retrouver l’image qui leur plaisait. C’est relativement possible si en chaque point devenu moins plaisant on essaie de faire petite correction » assure le Docteur Antoine. Et si nous sommes tous inégaux face au vieillissement, il existe toutefois une procédure qui donne à chacun(e) l’éclat espéré.

Avec l’âge, l’excédent cutané des paupières supérieures marque souvent le visage, qui devient lourd et fatigué. Un lifting des paupières est une chirurgie relativement aisée, 1h seulement sous anesthésie locale, et le visage en est entièrement transformé. Cela ne transforme pas le regard, mais cela l’illumine, et ça donne un coup d’éclat au visage tout entier.

Et si cet esthète a choisi de faire des transformations physiques son métier, il adopte toutefois une approche rafraîchissante du vieillissement. « Au-delà des techniques possibles pour freiner le vieillissement, c’est la beauté intérieure qui joue sur la séduction, et il est donc primordial de préserver le charme, dont la maturité de l’âge fait partie » souligne Philippe Antoine. Et d’ajouter, philosophe,

Il y a le printemps et l’automne, mais les couleurs en automne sont magnifiques aussi.

CIM Internet